Menu

Politique Publié

Etats-Unis : Broidy débouté par la justice pour sa plainte contre Jamal Benomar

Temps de lecture: 1'
Le gouvernement américain avait affirmé que Jamal Benomar «bénéficie de l’immunité diplomatique». / Ph. DR

Elliott Broidy, un ancien responsable de la collecte de fonds auprès du Comité national républicain, ne peut pas poursuivre en justice le diplomate marocain Jamal Benomar. C’est ce que rapporte vendredi Bloomberg, citant la décision de la juge Cathy Seibel du district de New York.

Broidy, qui a collecté des fonds pour Donald Trump et dirige Broidy Capital Management, basée à Los Angeles, accusait l’ancien envoyé spécial des Nations unies au Yémen de «faire partie d'un complot commandité par le Qatar pour salir sa réputation, en représailles de ses critiques à l'égard de cette nation du Moyen-Orient», poursuit le média. Il «a poursuivi Jamal Benomar en juillet, affirmant qu'il participait à un complot du Qatar visant à pirater ses ordinateurs et à divulguer ses courriels».

La juge Cathy Seibel, du district américain, a rejeté l'affaire vendredi, lors d'une audience tenue à White Plains, dans l'État de New York, déclarant que sa cour n'était pas compétente pour statuer sur cette affaire.

Bloomerg rappelle que Jamal Benomar, en tant que diplomate accrédité par le Royaume du Maroc – accréditation reconnue par les autorités américaines - est à l'abri de la poursuite judiciaire.

Mais Lee Wolosky, avocat de Broidy, a déclaré dans un email adressé au média américain que son client «a l'intention d’interjeter appel» à cette décision.

Dans une affaire connexe, Broidy a également poursuivi en justice l’Etat du Qatar et un groupe de personnes devant le tribunal fédéral de Los Angeles en mars dernier. Une affaire également rejetée par la justice américaine.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com