Menu

Société   Publié

Marrakech : Le sociologue Hassan Bousetta veut internationaliser les villes-refuges

Temps de lecture: 1'
Le sociologue et chercheur belgo-marocain Hassan Bousetta. / DR

Lors de la clôture de l’assemblé du People’s Global Action (PGA), réunie ce dimanche 9 décembre à Marrakech, le sociologue et chercheur belgo-marocain Hassan Bousetta a plaidé pour l’internationalisation des «villes-hospitalières», «villes-refuges» ou «villes-sanctuaires», dans les pays du Sud.

En se déclarant hospitalières, refuges ou sanctuaires, ces villes se donnent pour objectif de sensibiliser la population et leur administration sur les migrations, et d’améliorer l’accueil et le séjour des migrants en contribuant à un mouvement de solidarité, indique le PGA dans un communiqué.

A cet effet, Hassan Bousetta, ancien sénateur et conseiller communal de la ville de Liège, en Belgique, a déclaré que «ces initiatives ascendantes constituent des alternatives aux politiques des Etats-nations en matière d’admission restrictive sur leur territoire, de déportation, de refoulement et de sécurisation des frontières».

Et d’ajouter que ces villes dites hospitalières «prouvent qu’il est possible de proposer des solutions humaines et solidaires à la crise de l’accueil des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile».

Ainsi, le sociologue estime que ces campagnes menées aux Etats-Unis et en Europe devraient prendre dans les pays du Sud, «en encourageant le développement». «C’est là l’innovation que nous pourrions apporter à ce débat international : encourager le développement d’initiatives solidaires de la même manière dans les pays du Sud, en lançant le concept de villes refuges», a-t-il ajouté.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com