Menu

Société Publié

Roi Mohammed VI : La migration, un engagement «ancien et volontaire» du Maroc

Le roi Mohammed VI a adressé ce lundi un message aux Etats membres participant à la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, régulières et ordonnées. L’occasion de mettre en exergue l’engagement du Maroc pour la migration et le rôle central du continent africain.

Temps de lecture: 2'
Le roi Mohammed VI a adressé ce lundi un message aux Etats membres participant à la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, régulières et ordonnées. / Ph. DR

Le roi Mohammed VI a adressé ce lundi un message aux participants à la Conférence intergouvernementale pour l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Son discours a été lu par le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani.

Qualifiant la rencontre de «rendez-vous historique», le roi Mohammed VI a déclaré que le fait que la Communauté internationale ait choisi le Royaume du Maroc pour cet évènement planétaire était une «fierté» et une «humilité, devant l’ampleur de la cause, du chemin parcouru et de l’œuvre qui reste à accomplir».

Rappelant la coïncidence de cette conférence avec la commémoration du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, le souverain a considéré qu’en 2018, l’humanité «s’éveille résolument à la globalité des migrations, par-delà les frontières, les clivages et les continents».

La migration, un «engagement ancien et volontaire»

«L’intérêt du Royaume du Maroc pour la question migratoire n’est ni récent, ni circonstanciel. Il constitue, au contraire, un engagement ancien et volontaire qui s’exprime à travers une politique, humaniste dans sa philosophie, globale dans son contenu, pragmatique dans sa méthode et responsable dans sa démarche.»

Message royal à la Conférence intergouvernementale

Le souverain a souligné que la vision du Maroc est «d’anticiper l’avenir, pour construire une mobilité ordonnée». «Notre approche, c’est de tendre avec constance vers un équilibre salutaire entre réalisme et volontarisme ; entre intérêts légitimes des Etats et respect des droits humains des migrants», poursuit le message royal. L’occasion pour le monarque de rappeler son mandat de Leader de l’Union africaine sur la question migratoire et l’Agenda africain pour la migration, adopté à l’unanimité par la Conférence de l’UA en janvier 2018. Les deux «tendent vers la responsabilité collective, la souveraineté responsable et le pragmatisme humaniste».

«Car, la question migratoire n’est pas – et ne devrait pas – devenir une question sécuritaire. Répressive, elle n’est nullement dissuasive. Par un effet pervers, elle détourne les dynamiques migratoires, mais ne les arrête pas. La question de la sécurité ne peut pas faire l’impasse sur les droits des migrants : ils sont inaliénables.»

Message royal

L’Afrique, un acteur central

Le souverain a considéré que le Pacte Mondial demeure une «promesse que l’Histoire jugera». «Le défi de cette Conférence est de montrer que la communauté internationale fait le choix d’une solidarité responsable au sujet de la question de la migration», a-t-il insisté, affirmant qu’il «lui appartient de respecter pleinement le droit souverain de chacun de ses membres à déterminer et à mener sa propre politique migratoire».

«La Conférence de Marrakech est, avant tout, un appel à l’action. A cet appel, l’Afrique répond d’ores et déjà présent ! Elle n’entend pas être en marge. [Elle] ne sera pas l’objet du Pacte Mondial ; elle en sera un acteur (…) central», a-t-il poursuivi.

Le roi a enfin rappelé «l’Observatoire africain des migrations», qui aura son siège au Maroc, et qui a été appuyé nommément par le Pacte. «Entre le laxisme inacceptable et le tout sécuritaire insupportable, il y a une voie que nous ouvrons aujourd’hui. Une voie qui oppose la souveraineté solidaire au nationalisme excluant, le multilatéralisme à l’ostracisme, et la responsabilité partagée à l’indifférence institutionnalisée», a-t-il conclu.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com