Menu

Politique Publié

Emission spéciale MRE : Le Pacte mondial sur les migrations vu par des associations MRE

L’émission spéciale MRE, présentée par Mohamed Ezzouak, est le fruit d’un partenariat entre Radio 2M et Yabiladi.com.

Temps de lecture: 1'
Le Global Forum on Migration and development se tient du 5 au 7 décembre 2018 à Marrakech / Ph. Yabiladi

Marrakech est, aujourd’hui et pour une semaine, au cœur des enjeux migratoires mondiaux. Du 5 au 7 décembre, a lieu le Global Forum on Migration and development, coprésidé par l’Allemagne et le Maroc. Tout un symbole.

Du 8 au 9 décembre, c’est le PGA (people global action) avec plusieurs associations. Enfin le 10 et 11 décembre, les Nations unies prendront le relais pour la signature du Pacte mondial sur les migrations «sûres, ordonnées et régulières». Un évènement très attendu par les pays du Sud mais aussi du Nord qui ont très mal vécu la gestion chaotique des réfugiés syriens mais aussi des flux migratoires depuis la Libye, la Tunisie ou le Maroc.

Pourtant, malgré l’urgence de la question et l’intérêt d’accords internationaux pour mieux coordonner les efforts des pays, certaines nations occidentales ont décidé de boycotter purement et simplement ce rendez-vous à Marrakech. La Hongrie, l’Autriche, l’Italie ou même les Etats-Unis font partis des réfractaires à un multilatéralisme qui mettrait en porte à faux leur politique anti-migrants.

Pour comprendre les enjeux, nous avons la chance d’avoir trois invités, tous participants au PGA à Marrakech, Chadia Arab, géographe venue de France, Abdou Menebhi, militant associatif aux Pays-Bas, et Hamid Rochdi du réseau des competences marocaines en Allemagne.

Invités de l’émission

Chadia Arab : Les travaux de la géographe Chadia Arab portent sur les circulations migratoires des Marocaines et des Marocains en Europe (France, Espagne et Italie) et dans les pays du Golfe (Dubaï). Publiée en 2009, sa thèse doctorale (Les Aït Ayad, la circulation migratoire des Marocaine en France, Espagne et Italie) analyse la construction de l’espace migratoire entre le Maroc et l’Europe en suivant les itinéraires de populations depuis l’espace de départ (région de Beni Mellal) jusqu’aux destinations européennes.

Abdou Menebhi : Militant associatif au sein du Centre Euro-Méditerranéen Migration et Développement (EMCEMO), Abdou Menebhi est installé à Amsterdam (Pays-Bas). Le réseau dont il fait partie est représenté également à Tanger et à Bruxelles, avec le but de renforcer les liens entre migration et développement social, politique, économique et culturel.

Hamid Rochdi : Membre du Réseau des compétences germano-marocain (DMK), Hamid Rochdi est expert en éducation, migration et développement. Le réseau dont il fait partie est créé en 2007, regroupant près de 600 experts marocains et allemands de plusieurs disciplines. Il a pour but d’encourager le transfert de technologies entre l’Allemagne et le Maroc ainsi que l’intégration des Marocains à la société allemande à travers le dialogue interculturel.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com