Menu

Sport Publié

CAN 2019 : Le Cameroun hors-jeu, le Maroc favori ?

La Confédération africaine de football (CAF) a décidé ce vendredi de retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue en juin 2019, au Cameroun. Précédemment candidat pour la tenue de cet événement continental, le Maroc voit ses chances augmenter.

Temps de lecture: 2'
Ahmad Ahmad, président de la CAF / Ph. DR.

A l'Assemblée générale tenue à Acra (Ghana), la Confédération africaine de football (CAF) vient de décider ce vendredi du retrait de l’organisation de la prochaine CAN au Cameroun. La CAF a en effet constaté que ce pays n’était pas assez préparé, à quelques mois du lancement de cette grand-messe continentale prévue du 15 juin au 13 juillet prochain. Les autres pays africains désireux d’accueillir l’évènement auront dix à quinze jours pour soumettre leur candidature.

Précédemment réuni à Charam-cheikh (Egypte) le 29 septembre dernier, le comité exécutif de la CAF a déjà constaté «un grand retard» dans l’avancement des travaux pour l’infrastructure nécessaire à la tenue de la CAN. Ainsi, après sa visite au Cameroun, le président de la CAF Ahmed Ahmed a estimé que la Confédération «n’avait pas de solution alternative» que de décider de ce retrait.

Le Maroc reprendra-t-il l’organisation de la CAN 2019 ?

En plus du retard dans l’avancement des chantiers spécialement initiés par le gouvernement camerounais pour accueillir le plus important rendez-vous footballistique du continent, le pays connaît des tensions sécuritaires liées à la réélection, le 22 octobre dernier, du président Paul Biya pour un septième mandat présidentiel. Par ailleurs, les djihadistes de Boko Haram continuent de frapper dans le nord, sur fond de conflit entre séparatistes anglophones et armée nationale.

Dans un précédent entretien accordé en septembre dernier au quotidien français Le Monde, Ahmed Ahmed a déclaré qu’en cas de retrait de l’organisation au Cameroun, le Maroc, l’Egypte et l’Afrique du Sud étaient prêts à prendre le relais en urgence, vu l’infrastructure sportive déjà disponible dans les trois pays.

Cela dit, le Maroc serait donné favori pour reprendre la tenue de cette CAN, car l’Egypte a organisé l’édition de 2006 alors que l’Afrique du Sud a accueilli l’événement en 2013. De plus, le royaume a abrité l’événement, pour la dernière fois, en 1988.

Pour rappel, l’édition de la CAN 2019 est la première qui connaîtra la participation de 24 sélections nationales au lieu de 16, comme a été le cas jusqu’ici.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com