Menu

Politique Publié

Maroc-Algérie : Les islamistes du MSP n’ont pas reçu l’initiative du PJD

Temps de lecture: 1'
Abderrazak Makri, président du Mouvement de la société pour la paix. / Ph. DR

Le 13 novembre, le secrétariat général du PJD annonçait son projet de rendre visite à des partis algériens. «Aucune date de la rencontre n’a été fixée (…) Et il en est de même pour son ordre du jour» entre le Mouvement de la société pour la paix (MSP) et le parti de la Lampe, a indiqué Abderrazak Makri, le président de la formation politique algérienne dans des déclarations au quotidien algérien El Khabar.

«Le MSP n’a pas encore reçu l’initiative du Parti de la justice et du développement», a-t-il confié, précisant que pour son parti, le fait d’aborder «la question des relations algéro-marocaines n’est pas liée au dernier discours du roi du Maroc». «Notre parti a sa propre vision au sujet des divergences bilatérales», ajoute-t-il.

Fidèle à son habitude de ne pas susciter la colère du pouvoir algérien, Makri a livré une lecture critique de l’appel royal du 6 novembre. Le président du MSP a attribué les multiples demandes du souverain à «l’opérationnalisation de la coordination bilatérale» par souci de «l’intérêt de son pays, particulièrement après le grave préjudice subi par l’économie marocaine suite à la fermeture des frontières depuis 24 ans».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate