Menu

Sport Publié

Taarabt : Ancien banni, en état de grâce

De sa convocation à sa prestation contre la Tanzanie, Adel Taarabt a été la bonne surprise sortie du chapeau du magicien Gerets. Persona non grata il y a quelques mois après l’épisode de Marrakech de juin dernier, le milieu de terrain des Queens Park Rangers semble aujourd’hui avoir reconquis l’estime de son sélectionneur, de ses coéquipiers, mais également du peuple marocain.

Temps de lecture: 2'
DR

Il semble loin, le temps où Adel Taarabt était le banni, celui qui a trahi ses coéquipiers et son pays à cause d’un caprice de star. Quatre mois plus tard, le bad boy est devenu le héros. Et dire qu’il a suffi d’un match...

Ils lui ont tous (tout) pardonné

Dimanche soir, sur la pelouse de Marrakech, Adel Taarabt a mis tout le monde d’accord. C’est lui qui déclenche l’action du premier but. Il aurait même pu marquer dès la première période, mais son excès de zèle l’empêche de trouver le chemin des filets. Il se fait justice à 20 minutes de la fin du match, en inscrivant un beau coup franc pour donner l’avantage aux Lions de l’Atlas.

Tout heureux, Taarabt va célébrer son but dans les bras de Gerets. L’image est belle, la symbolique de ce geste l’est tout autant. Le but vient de récompenser l’excellente prestation de Taarabt. Repositionné en meneur de jeu, il fait preuve d’un étonnant altruisme, lui qui s’est toujours fait remarqué par des «gris-gris» souvent agaçants pour ses coéquipiers.

Alors que son but le fait remonter dans l’estime du peuple marocain, et que Taarabt remercie celui qui lui a offert la rédemption, c’est tout le banc marocain qui s’est levé pour le féliciter. A la Fin du match, Gerets déclare au sujet de son poulain «C'est un bon garçon qui a eu des moments difficiles ces derniers mois (…) c'est bien pour lui qu'il ait marqué, mais surtout pour l'équipe nationale du Maroc.»

Taarabt a également reçu des éloges de la part de ses coéquipiers. Houssine Kharja le capitaine, a ainsi déclaré : «Il a fait une bêtise mais tant qu’il vient avec l’esprit qu’il faut, pour lutter pour le Maroc, c’est la seule chose qui compte. On a su lui pardonner et il nous l’a rendu de la plus belle des manières.»

Mehdi Benatia a confié à l’issue du match : " il a raté quelques occasions, on lui a tous dit que ce n’était pas grave, le plus important c’était d’en mettre un et il a mis le but qu’il fallait. C’est un grand joueur qui a fait des bêtises et peut être qu’aujourd’hui il a compris (…) Il faut juste qu’il fasse attention à ses faits et gestes quelques fois".

Le «Chouchou» du public est de retour

De nouveau accepté dans la tanière, Taarabt semble aussi avoir été accepté par le public marocain. De nombreux supporters ont salué son retour au sein de la communauté Yabiladi. Boutfounast (pseudonyme) a ainsi déclaré «je suis content de retrouver notre cher Taarabt qui a bien réussi son retour a la sélection».

Désormais loin des tourments, Taarabt saura t-il se sublimer et conduire la sélection vers un deuxième sacre continental ? Un tel exploit l’installerait à coup sûr, définitivement dans la légende de son pays.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com