Menu

Economie Publié

Environnement : Un panneau solaire géant à Ait Baha

La cimenterie d’Italcementi Group, 5ème producteur de ciment mondial, souhaite construire un panneau solaire dans son site d’Ait Baha. Un panneau plus large que ce qui se fait habituellement pour une énergie plus puissante. Pour un coût de plus de 27 millions de dhs, le projet Airlight sera mis en place dans les douze prochains mois.

Temps de lecture: 2'
DR

L’énergie solaire a de beaux jours devant elle. La région d’Ait Baha, dans le sud du Maroc, pourra bientôt s’enorgueillir d’un énorme panneau solaire, un plus large que ce qui se fait d’habitude. Conscient de la nécessité d’investir dans les énergies renouvelables et de la fin des sources d’énergie classiques, tels que le pétrole, Italcementi, 5ème producteur mondial de ciment, après Lafarge et Holcim, a entamé la construction d’un panneau solaire dans son site d’Ait Baha. Un panneau d’une largeur de neuf mètres, au lieu de la taille habituelle de cinq mètres.

Grâce au soleil présent la plus grande partie de l’année, ce panneau solaire pourra générer des températures supérieures à 650 degrés Celsius, en utilisant la technologie des récepteurs à basse pression. Avec trois capteurs solaires et une unité de stockage en plus de son système de récupération de chaleur actuel, ce projet approvisionnera la cimenterie d’une puissance électrique de 150 kW.

Un miroir à 27 millions de dhs

Afin de protéger les panneaux solaires de la poussière et de l’humidité et empêcher les déchets transportés par le vent de se fixer dessus, les surfaces des miroirs seront en téflon et une membrane en fibre de verre protègera les réflecteurs. L'énergie solaire permettra donc de remplacer une partie de la consommation d'énergie fossile d’Italcementi d’Ait Baha pour un cout de 2,7 millions d’euros, soit plus de 27 millions de dhs.
L’énergie solaire représente l’avenir pour le Maroc, mais l’implantation et la propagation de ce système est conditionnée par la fabrication de cadres en acier, impossibles à réaliser sur place. Ces cadres en acier sont toujours fabriqués en Europe et transportés en Afrique.
Plus que douze mois à attendre avant la fin de ce projet écologique. D’autres entreprises devraient lui emboiter le pas.

Mais LOL
Auteur : tajinefassi31
Date : le 07 octobre 2011 à 08h45


Même si c'est en anglais vous Vous avez écrit GOUP.

La cimenterie d’Italcementi """""goup""""", 5ème producteur de ciment mondial, souhaite construire un panneau solaire dans son site d’Ait Baha. Un panneau plus large que ce qui se fait habituellement pour une énergie plus puissante. Pour un coût de plus de 27 millions de dhs, le projet Airlight sera mis en place dans les douze prochains mois.
Italcementi Group
Auteur : webmaster
Date : le 07 octobre 2011 à 00h54
J'ai vérifié à nouveau, c'est bien Group sans "e" puisque c'est le nom en anglais.
http://www.italcementigroup.com
orthographe
Auteur : tajinefassi31
Date : le 06 octobre 2011 à 21h37

La cimenterie d’Italcementi goup (Groupe)
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com