Menu

Politique Publié

Initiative royale : La réaction de la Mauritanie déplaît au Polisario

Temps de lecture: 1'
Sidi Mohamed Ould Maham, porte-parole du gouvernement mauritanien. / Ph. DR

Les réactions saluant l’initiative lancée mardi par le roi Mohammed VI se poursuivent. Jeudi, le ministre mauritanien de la Culture, de l’artisanat et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, a salué la proposition marocaine de mise en place d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation entre Alger et Rabat.

Cité par le média mauritanien Sahara Medias, Sidi Mohamed Ould Maham a déclaré que «la Mauritanie souhaite que la proposition du souverain marocain réussisse à réchauffer les relations entre les deux pays», soulignant que la Mauritanie salue l’initiative royale.

«La Mauritanie encourage cette initiative et souhaite beaucoup de succès à toute mesure destinée à assurer la stabilité et la sécurité dans la région.»

Sidi Mohamed Ould Maham

Une réaction qui déplaît fortement au Front Polisario. Ce vendredi, le média pro-Polisario Futuro Sahara a affirmé que Nouakchott «abandonne sa neutralité positive sur la question du Sahara». Le média estime que cette nouvelle position de la Mauritanie «est en contradiction avec sa politique quant à la question du Sahara occidental». «Une politique qui exige que la Mauritanie ne réagisse pas aux discours donnés lors des occasions», comme la Marche verte, ajoute-t-il. «Cette position de la Mauritanie semble prématurée, notamment que l'Algérie, le pays concerné par la lettre du roi, n'a pas formulé de position officielle», fustige-t-i.

Pour rappel, l’initiative royale annoncée mardi lors du discours du roi Mohammed VI commémorant le 43e anniversaire de la Marche verte, a fait l’objet de plusieurs réactions. La France, la Ligue arabe, le Qatar, les Emirats arabes unies, le Sultanat d’Oman et Bahreïn ont salué hier la volonté du Maroc de rétablir ses relations avec le voisin de l’Est.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com