Menu

Breve

Brésil : Comme Trump, Jair Bolsonaro transférera son ambassade en Israël à Jérusalem

Publié
Avec cette décision, le Brésil se sera aligné sur la politique de Donald Trump concernant la question palestinienne / Ph. DR.
Temps de lecture: 1'

A peine élu et pas encore investi, Jair Bolsonaro donne déjà le ton de sa politique étrangère, notamment au sujet de la question palestinienne. Jeudi, le nouveau président d’extrême droite a exprimé son intention de déplacer l’ambassade du Brésil en Israël à Jérusalem, s’alignant ainsi sur la décision de Donald Trump, annoncée en décembre 2017 et décriée par la communauté internationale.

Lors d’une conférence de presse relayée par l’AFP, Jair Bolsonaro est allé jusqu’à déclarer qu’il ne pensait pas que cette annonce pourrait créer «un climat pesant» dans les relations entre le Brésil et le Moyen-Orient.

«Nous avons le plus grand respect pour le peuple d’Israël et pour le peuple arabe. Nous ne voulons créer de problèmes avec personne. Nous voulons faire du commerce avec tout le monde et rechercher des solutions pacifiques pour résoudre les problèmes», a-t-il ajouté.

De quoi provoquer la stupéfaction de l’Autorité palestinienne, d’autant plus que le Brésil est connu pour être un pays allié de la Palestine. Jair Bolsonaro, lui, prévoit une politique totalement opposée et évoque même la possibilité «de transférer ou de fermer l’ambassade palestinienne à Brasilia», car «trop proche du palais présidentiel» selon lui. 

L’AFP souligne que celle-ci se trouve «à moins de 3,2 kilomètres du palais Planalto, sur un terrain de plus de 1 500 mètres carrés, offert en 2010 par le gouvernement brésilien». A l’époque, Lula da Silva, président travailliste, avait reconnu la Palestine comme un Etat indépendant, souligne la même source.

De son côté, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a qualifié d’«historique» la décision de Bolsonaro.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com