Menu

Culture Publié

Un court métrage italien tourné à Marrakech pour «supprimer les préjugés»

Temps de lecture: 1'
Affiche du film Il ladro di spezie, tourné à Marrakech. / Ph. DR

«Mettre fin au sentiment de peur ou le rendre au moins ridicule». Tel est le défi du film «Il Ladro di spezie» (voleur d’épices), un court métrage italien à thème social écrit par Alessandro Lui et réalisé par Elia Bei. Ce film tourné au Maroc sortira prochainement en Italie, rapporte la section Méditerranée de l’agence italienne de presse (ANSA Med).

La bande-annonce a été dévoilée récemment et circule sur les réseaux sociaux, dans l’attente du court métrage produit par Alea. «Le film est né comme une sorte de jeu, dans le but de raconter les préjugés contre une culture trop peu connue», expliquent l’équipe de réalisation. L’idée est inspirée d’un voyage à Marrakech, où la sœur d’Alessandro Lui vit et travaille. Les questions se bousculent donc entre amis et famille sur les «préjugés ressentis dans des lieux de culture arabe» et la façon dont les personnes réagissent. 

«Il ladro di spezie est notre façon d’aborder des sujets très sérieux et surtout de faire découvrir la beauté du Maroc à travers les images de la ville de Marrakech», précise l’équipe chargée de la réalisation. «Le résultat est l’histoire d’un malentendu qui finit par se transformer en rire», poursuit ANSA Med. «Un jeune touriste italien, récemment arrivé au Maroc, est averti par son frère des dangers du monde musulman : folie des terroristes, risque d'attaques, culture "différente", ce qui finit par mettre le personnage dans une crise d’anxiété», résume ANSA Med.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com