Menu

Politique Publié

Présidence de la Chambre des conseillers : Le PJD présente un candidat de dernière minute

Temps de lecture: 1'
Nabil Chikhi, président du groupe parlementaire du PJD à la Chambre des conseillers, mardi au Parlement. / Ph. PJD.ma

Nouveau rebondissement dans la course à la présidence de la Chambre des conseillers. A la surprise générale, le secrétariat général du PJD a décidé, cet après-midi au terme d’une réunion extraordinaire, de présenter son candidat, Nabil Chikhi, au scrutin prévu le lundi 15 octobre.

Une annonce qui intervient vingt-quatre heures seulement après le retrait de l’Istiqlal de l’élection de demain.

A la Chambre haute, les islamistes ont 16 sièges, répartis comme suit : 12 au nom du PJD et 4 sous la bannière de l’UNTM, le bras syndical du parti. Chikhi peut compter également sur les voix des conseillers de la Balance (24 au total), à condition bien entendu qu’ils prennent tous part à l’opération, et sur les 2 du PPS.

De son côté, Hakim Benchemmach garde une longueur d’avance grâce d'abord aux 23 conseillers du PAM et aux ralliements des formations du MP (10 sièges), le RNI (8), l’USFP (5) et l’UC (3). Il pourra également compter sur les 8 voix de la CGEM et quelques voix glanées dans les rangs de l'UMT (6), la FDT (1) et les 3 du MDS (Mouvement démocratique et social).

Cette décision tardive des «frères» d’El Othmani risque de fragiliser davantage la majorité gouvernementale.

Il y a 120 parlementaires à la Chambre des conseillers.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate