Menu

Politique Publié

Chambre des conseillers : La présidence devrait revenir à l’opposition

Temps de lecture: 1'
DR

La course à la présidence de la Chambre des conseillers devrait concerner deux formations de l’opposition : le PAM et l’Istiqlal. Au terme de leur réunion d’hier soir, les six composantes de la majorité gouvernementale ne se sont pas entendues sur la présentation d’un candidat commun aux élections du 15 octobre.

Cette division devrait bénéficier au président sortant, Hakim Benchemmach, qui brigue un deuxième mandat. Le secrétaire général du Tracteur a plus de chances de réaliser son ambition grâce notamment aux voix du RNI, MP, UC et l’USFP.

En revanche, l’Istiqlal part avec un léger handicap. Et pour cause, la Balance n’a pas encore présenté officiellement son candidat à ce scrutin. La direction du parti hésite entre Abdessamad Kayouh et le Sahraoui Naâma Mayara. Ce dernier est le secrétaire général de l’UGTM et gendre de Hamdi Ould Errechid, le maire de Laâyoune et homme fort au sein de l’Istiqlal.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com