Menu

Politique Publié

Départ de Charafat Afilal : Le PPS a fini par tourner la page

Temps de lecture: 1'
Nabil Benabdellah, secrétaire général du PPS / Ph. DR.

Pour la première fois depuis la suppression du secrétariat d’Etat chargé de l’Eau, annoncée le 20 août dernier, un communiqué du bureau politique du PPS a fait l’impasse sur cet épisode.

Depuis leur réunion du 2 octobrees, les camarades paraissent convaincus par les engagements présentés par le chef du gouvernement, lors d’une rencontre tenue le vendredi 29 septembre, de «poursuivre les chantiers de réforme en cours de réalisation et ceux en préparations, notamment dans l’enseignement, la santé, la couverture médicale (…) et la lutte contre la pauvreté et la précarité».

Le communiqué annonce également l’organisation, pour le 27 octobre, d’une session extraordinaire du comité central du PPS. Son agenda de travail prévoit notamment de «déterminer la place que devra occuper le parti sur la scène politique afin qu’il poursuive sa contribution dans le processus de réforme».

La messe est dite. Pour mémoire, le 28 septembre, le même bureau politique du Livre a ouvertement souligné la responsabilité de Saâdeddine El Othmani dans le départ de Charafat Afilal du gouvernement. Le parti avait indiqué que le chef de l’exécutif «n’a pas pris en considération les usages politiques et déontologiques requise dans la gestion des alliances et des relations à l’intérieur d’une majorité mature».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate