Menu

Article

Tourisme : Le Maroc tire son épingle du jeu, la Tunisie se réveille

Le Maroc a eu plus de peur que de mal : le secteur du tourisme s’en sort plutôt bien, alors que les autres destinations de la région du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord dévissent. Le Maroc se positionne en tant que leader au Maghreb.

Publié
Marrakech
Temps de lecture: 3'

Qui l’aurait cru ? Malgré l’attentat à Marrakech en avril dernier, un Ramadan en plein mois d’août, les révoltes et les crises politiques en Egypte et en Tunisie, la guerre en Libye, la répression en Syrie, des évènements qui en somme ont refroidi les touristes, le royaume a réussi à éviter le pire. Lors d’une conférence de presse le 14 septembre dernier, à Casablanca sur le bilan de la saison, le ministre marocain du tourisme Yassir Znagui a affirmé à l’Agence France Presse : "Nous ne sommes pas dans l'euphorie, mais la forte progression de notre tourisme avec 10% en moyenne au cours des 10 dernières années nous a permis de résister au ralentissement de l'activité cette année". Yassir Znagui ajoute que le royaume ne connaitra pas cette année une progression à deux chiffres de son tourisme. Il vise plutôt une augmentation de 5% du nombre de touristes pour 2011. Au premier semestre, 4,2 millions de touristes ont visité le royaume. Pour rappel, en 2010, le Maroc a accueilli 9,3 millions de touristes sur son territoire.

Le réveil des Tunisiens

Les tunisiens n’ont pas dit leur dernier mot pour autant et comptent bien remonter la pente. C’est ce qu’a fait savoir Mehdi Houas, le ministre du commerce et du tourisme tunisien qui était de passage hier à Paris, rapporte 20 Minutes. Mehdi Houas a été nommé ministre au lendemain de la révolution tunisienne et sa mission est claire : remettre le tourisme de son pays sur les rails. Et il est prêt à tout pour parvenir à ses fins. C’est d’ailleurs lui qui a lancé une campagne de publicité (d’un montant de 55 millions d'euros) faisant le buzz sur le web puisqu’elle utilisait la Révolution du Jasmin comme argument de vente. Un des slogans de cette campagne était : «on dit qu'en Tunisie, les balles fusent», une image qui montrait un homme jouant au golf. Le tourisme est un secteur clé de l’économie tunisienne puisqu’il fait travailler un Tunisien sur 5. La Révolution du Jasmin a fait chuter de 36% l’arrivée des touristes. Mais la Tunisie a tout de même limité la casse, le ministre Houas prévoyant une dégringolade de 50%. Au total, 3,2 millions de visiteurs se sont rendus en Tunisie depuis le début de l’année.

Toutefois, le ministre tunisien reste optimiste et ambitieux. Il a fait savoir qu’il visait d'ici 2016 dix millions de touristes par an, les mêmes chiffres réalisés l’an dernier par le Maroc. Pour ce faire, Houas veut mettre de côté le tourisme balnéaire et mettre en avant ses 3000 ans d’histoire et ses 7 sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Il souhaite également développer de nouveaux produits qui privilégieraient les randonnées et les circuits à l’intérieur des terres.

Nouvelle clientèle, nouvelles niches

Malgré le contexte actuel en Tunisie, le pays du Jasmin a toujours été et reste un concurrent sérieux du Maroc selon Adnane JELB, chef du Service Etudes et Veilles Stratégiques à l’Observatoire du Tourisme du Maroc. «La Tunisie a toujours misé sur des produits de grande masse et moins chers que le Maroc, principalement le balnéaire avec des vacances de 2 semaines à 300 euros autour des plages et près des palmiers. Mais aujourd’hui la Tunisie se réveille et vise une nouvelle clientèle et de nouvelles niches» explique-t-il. En d’autres termes, la Tunisie compte bien s’accaparer une part du marché touristique marocain, voire même marcher sur ses plates-bandes en développant des produits haut de gamme, culturels et plus courts de 3-4 jours. Elle compte également mettre à niveau ses hôtels, investir plus d’argent dans les formations du personnel et rehausser la qualité des prestations.

Adnane JELB insiste sur le fait que le Maroc doit faire en sorte de ne pas commettre les mêmes erreurs que la Tunisie concernant le bétonnage intensif des plages tunisiennes, un bétonnage qui perturbe l’équilibre écologique du littoral, et qui alarme les urbanistes, écologistes et élus locaux. Plus de 40% de la superficie totale des zones littorales tunisiennes est une énorme dalle de béton.

Rappel
Auteur : greenwite
Date : le 22 septembre 2011 à 12h21
Les RME marocains de ne dépassent pas les 3,2 millions, et donc même s'ils viennent tous visiter le Maroc en même temps il ne font pas le compte n'est ce pas metin99!!! Les français, espagnoles, britanniques ayant visite le Maroc en 2010 dépassent largement les 3,5 millions sans compter les binationaux bien entendu car ils rentrent avec leurs passeport marocain
. Il ne faut surtout pas nous comparer avec les espagnoles qui font plus de 50 millions de touristes par ans, et à titre d'exemple les anglais, français et allemands font à eux seuls 30 millions.
Le GoldenBoy-Trader,Ministre du Tourisme a mis la barre trop haut.....
Auteur : pouic2011
Date : le 21 septembre 2011 à 08h38
Les statistiques données par le Ministère du Tourisme ne sont pas réelles et les 10% de progression non plus.Car ce Ministère comptabilise les MRE comme touriste,alors Monsieur le Ministre vous êtes entrain de gérer ce portefeuille très important pour le Maroc comme vous avez géré votre restaurant à Londres danslequel vous avez foiré...vous avez été parachuté par la cousine de Sa Majesté vers un poste de Ministre.Gourmand en investissements( Trader oblige),beaucoup de ratages dans le résultat.La Tunisie était un exemple en tourisme jusqu'au printemps de cette année,il a visé le tourisme moyen et non les cinq étoiles et Palaces car cette clientèle est rare et à l'heure actuelle ces mêmes clients de cette classe de palace marchandent et discutent le prix,je suis bien placé pour le savoir pour avoir fréquenté ces lieux...Tourisme moyen et durable,l'Espagne vit encore de cette clientèle et en plus elle sû faire venir des résidents étrangers de longues durées qui fait vivre les commerces autour de la région où ils séjournent....
c'est faux
Auteur : metin99
Date : le 21 septembre 2011 à 04h00
le maroc compte les marocains qi viennent au pays voir leur famille.

i ln'y a pas plus de 4 millions touristes par an.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com