Menu

Breve

Festival du film de Haïfa : Deux des trois films marocains restent au programme

Publié
Festival international du film de Haifa / Ph. DR.
Temps de lecture: 1'

Alors que le 34ème Festival international du film de Haïfa a commencé le 22 septembre, deux films marocains parmi trois sélectionnés ont été retenus dans le cadre de la programmation. La semaine dernière, les trois réalisateurs concernés ont affirmé avoir demandé le retrait de leurs opus auprès de leurs producteurs ou distributeurs internationaux.

Ainsi, le film Apatride de Narijj Nejjar ne figure plus au programme. Cependant, le mouvement BDS Maroc (Boycott désinvestissement sanctions) a alerté récemment que le premier long-métrage de Meryem Ben M’barek, Sofia, ainsi que le nouveau de Nabil Ayouch, Razzia, n’avaient pas été retirés comme annoncé précédemment.

Dans un communiqué daté du dimanche, la Campagne marocaine pour le boycott universitaire et culturel d’Israël revient sur cette annonce. «Après le lancement du festival, il s’avère que le film de Narjiss Nejjar a été officiellement retiré, ce qui n’a pas été le cas des deux autres films», indiquent les signataires. «Nous espérions que Nabil Ayouch et Meryem Ben M’barek fassent suffisamment pression sur leurs distributeurs internationaux, mais il semble que Razzia et Sofia figurent toujours au programme, ce qui est considéré comme une implication du Maroc contre son gré dans ce festival sioniste», indique-t-on de même source.

C’est pourquoi les auteurs de la campagne s’indignent de cette programmation, faisant remarquer que l’impossibilité de déprogrammer des films «sous prétexte de la propriété "commerciale" des distributeurs internationaux n’enlève en rien la responsabilité des réalisateurs dans cette normalisation, d’autant plus la situation revêt une dimension de propriété intellectuelle».

C’est également pour cette raison que les initiateurs de la campagne appellent les cinéastes marocains «à plus de prudence afin de ne pas se voir associé à des festivals organisés par l'entité sioniste».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/