Menu

Société Publié

«Ma thèse en 180 secondes» : Une Marocaine qualifiée pour la finale à Lausanne

Temps de lecture: 1'
Siège de la présidence de l'Université Chouaib Doukkali. / Ph. DR

Le 27 septembre prochain, les lauréats des concours nationaux, organisés dans chaque pays participant entre mars et juillet 2018, se retrouveront à Lausanne, en Suisse, pour participer à la 5e finale internationale du concours francophone d’éloquence et de vulgarisation «Ma thèse en 180 secondes».

Pour cette édition, c’est la Marocaine Kawtar Essaidi, de l’Université Chouaib Doukkali (El Jadida), qui représentera le Maroc, indique ce vendredi un communiqué de l'Agence universitaire de la Francophonie, parvenu à Yabiladi.

L’AUF, partenaire de cet événement pour la 4e année consécutive, indique que l’objectif du travail de recherche de la jeune marocaine «est de réfléchir sur les contributions que le support artistique (ou l’expérience esthétique) peut apporter au développement de la production orale et de la compétence culturelle/interculturelle en classe de FLE au cycle secondaire collégial».

Pour cette grande finale, le principe sera le même que pour les concours nationaux. «Les 18 candidats devront présenter, à un public profane et diversifié, leurs travaux de recherche de doctorat de façon claire, ludique et convaincante, mais surtout... en 180 secondes ! Et en s'appuyant sur une unique diapositive, sans animation», indique le communiqué. 

Créé par l'Association francophone pour le savoir (ACFAS) en 2012, le concours «Ma thèse en 180 secondes» est inspiré du concours «Three minute thesis» qui a vu le jour en 2008 à l’Université du Queensland, en Australie. L’édition 2017 a été remportée par une candidate du Bénin qui s’était qualifiée à l’issue d’une finale nationale co-organisée par l’AUF.

L'événement sera diffusé en direct sur la page Facebook de l’AUF et celle de l’Université de Lausanne, le 27 septembre à partir de 18h.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com