Menu

Sport   Publié

Tennis : Un arbitre d’origine marocaine suspendu par l’ATP

Temps de lecture: 1'
Mohamed Lahyani, arbitre international de tennis / Ph. A. Reau (L’Equipe)

A l’issue de l’US Open qui s’est tenu du 27 août au 9 septembre dernier, l’Association des joueurs de tennis professionnels (ATP) a décidé de suspendre Mohamed Lahyani pendant deux semaines. L’arbitre de chaise maroco-suédois avait créé la polémique, en descendant au court pour remotiver le joueur australien Nick Kyrgios, qui affrontait le 30 août son homologue français Pierre-Hugues Herbert.

Dans un communiqué daté de mardi, relayé par l’AFP, l’ATP indique que «Mohamed [Lahayani] est un arbitre de classe mondiale et hautement respecté. Toutefois, son attitude durant le match a dépassé la limite et a compromis son impartialité comme arbitre de chaise».

Vice-président de l’association, en charge du règlement et des compétitions, Gayle David Bradshaw ajoute dans le document que «même si ses actions partaient d’un bon sentiment, elles sont regrettables et ne peuvent pas ne pas faire l’objet d’une sanction de la part de l’ATP».

Par conséquent, l’arbitre international ne prendra pas part à l’Open de Chine, prévu à Pékin du 1er au 7 octobre, de même que le Masters 1000 qui se tiendra à Shanghaï du 7 au 14 octobre.

Lors de son intervention décriée, Mohamed Lahyani avait voulu rassurer le joueur australien, qui était mené 6-4 5-2. «Je veux t’aider, je vois tes matches et tu es quelqu’un de formidable pour ce sport ; ce n’est pas toi, je le sais», a-t-il dit en tentant de réconforter le tennisman sur la suite du match, qui s’est soldée par une victoire contestée par Pierre-Hugues Herbert.

A la suite de cette rencontre, l’ancien numéro 1 mondial, le Suisse Roger Federer avait réagi en estimant que «ce n’est pas le rôle d’un arbitre de descendre de sa chaise».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com