Menu

Politique Publié

Le prix Sakharov : La candidature de Nasser Zefzafi, entre confirmation et déni

Temps de lecture: 1'
La figure de proue du Hirak du Rif, Nasser Zefzafi est officiellement sur la liste des nominés pour le prix Sakharov. / DR

La figure de proue du Hirak du Rif, Nasser Zefzafi est officiellement sur la liste des nominés pour le prix Sakharov, a déclaré jeudi l’eurodéputée néerlandaise Kati Piri à Yabiladi, alors que des informations contradictoires ont récemment laissé entendre qu’il ne faisait plus partie des candidats en lice pour le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit.

«Il a été officiellement nommé pour le prix», a confirmé Kati Piri. Celle-ci a également annoncé, mercredi sur son compte Facebook, qu’elle est parvenue, avec les deux eurodéputées Judith Sargentini et Marie-Christine Vergiat, à récolter les quarante signatures nécessaires pour que le militant marocain entre dans la course.

Kati Piri a par ailleurs déclaré à Yabiladi qu’elle «s’attend à ce que les informations soient disponibles sur le site Web du Parlement européen demain (vendredi)». Quant aux rumeurs, l’eurodéputée a affirmé qu’elles étaient «incorrectes».

Sur sa page Facebook, la responsable a aussi déclaré que la nomination de Nasser Zefzafi comme candidat au prix Sakharov, créé en décembre 1988 par le Parlement européen, montre que «l’Europe soutient les personnes qui défendent leurs droits fondamentaux».

«C’est une victoire pour les activistes marocains qui luttent inlassablement pour mettre en lumière leur cas.»

Cette mise au point intervient alors qu’une source autorisée a récemment indiqué à Yabiladi que la candidature de Nasser Zefzafi avait «été rejetée par la commission chargée de l’examen des dossiers». Le fait que le leader du Hirak du Rif n’ait pas un statut politique serait parmi les raisons invoquées pour sa mise à l’écart de la compétition, a ajouté la même source.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com