Menu

Politique Publié

Le Maroc absent du projet d’ «OTAN arabe» dessiné par Trump

Temps de lecture: 1'
Donald Trump, le roi Salman d’Arabie saoudite, le roi de Jordanie Abdallah II et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi lors du sommet entre les Etats-Unis et le monde musulman à Riyadh, le 21 mai 2017. / Ph. Mandel Ngan – AFP

Le Maroc n’a finalement pas pris part à la réunion d’hier au Koweït, pour le projet de l’«Alliance stratégique pour le Moyen-Orient (MESA)», voulue par Donald Trump.

Les chefs des armées de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, du Bahreïn, du Qatar, d’Oman, de la Jordanie, de l’Egypte et le pays hôte y ont participé, rapporte l’agence de presse KUNA.

Washington, qui accorde une importance capitale à la rencontre, a envoyé le général Joseph Votel, commandant du Commandement central des États-Unis.

Donald Trump prévoit de réunir, probablement en octobre à Washington, le premier congrès des membres de cette «OTAN arabe». Une structure destinée à combattre «les actions déstabilisatrices de l’Iran et les organisations extrémistes violentes», selon les propos de Votel.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com