Menu

Politique Publié

A8Gate : Détricotage de la réponse de Moncef Belkhayat [Billet d’humeur]

Moncef Belkhayat a fait du tic au tac vendredi dernier. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a très vite réagi pour démentir les informations affirmant que son véhicule de fonction couterait à l’Etat la rondelette somme de 3 200 000 Dh. Le ministre a tant bien que mal tenté d’apporter des arguments qui sont tout sauf convaincants. Décryptage.

Temps de lecture: 4'
DR

Dans sa mise au point, publiée vendredi 9 septembre, en début de soirée - ce qui est, du reste, un fait assez rare pour nos administrations publiques - le département de Moncef Belkhayat, rappelle que «le Dahir n°174331, en date du 23 Avril 1975, autorise l’acquisition de deux véhicules de fonction pour chaque membre du Gouvernement». Privilège qui se justifie par le fait que «les ministres [sont] des dirigeants en déplacement constant». Personne, évidemment, ne conteste ce point et tout le monde peut comprendre qu’un ministre puisse bénéficier d’une voiture de fonction avec chauffeur, d’une villa avec personnel de maison et d’autres avantages liés à ses responsabilités. Sur l’affaire désormais baptisée A8Gate, le seul point litigieux porte sur la gabegie dans le choix de la location pour un véhicule de fonction.

Un véhicule dont la «location, selon la missive du ministère, intervient donc en remplacement d’un véhicule vétuste, ayant servi pendant plus de 16 ans, que la SNTL a déjà demandé à réformer l’année dernière.» Sans le savoir peut-être, Moncef Belkhayat vient, par cette phrase, de rendre un hommage appuyé à tous ses prédécesseurs qui auraient accepté de rouler dans une voiture de fonction datant de 1995 alors qu’ils étaient ministres. Si effectivement ce véhicule était une épave, il aurait pu s’inscrire dans la continuité et demander l’achat d’une nouvelle Audi A8 qui servirait pendant 16 ans. Mais non, Belkhayat, qui a roulé sa bosse dans plusieurs entreprises avant d’atterrir au gouvernement, continue apparemment de confondre le ministère avec ses anciennes boites et préfère louer des voitures de luxe en Location Longue Durée (LLD).

Royaume du Maroc ou Maroc S.A. ?

Quand une entreprise choisit la LLD pour équiper l'un de ses cadres, c’est pour des raisons financières (mobilisation de la trésorerie), comptables (traite et durée d’amortissement du véhicule), et de bonne gouvernance, car on évite d’engager des sommes importantes lorsque l'on ne connait pas la pérennité de l’entreprise (risque de faillite). S’agissant d’un Etat, ces avantages disparaissent puisqu’il aura toujours besoin de véhicules de fonction pour ses ministres. Le véhicule n’étant pas appelé à changer tous les ans (Moncef Belkhayat parle lui-même de 16 ans) son achat est vite rentabilisé. Cela qui rend caduque toute idée de vouloir justifier cette LLD par une quelconque «directive» du ministère de l’Economie et des Finances qui encouragerait cette «formule», en à croire Moncef Belkhayat.

Alors que la copie diffusée par Rachid Jankari fait état d’un contrat de 36 mois, qui coûte au contribuable 3 240 000 dirhams, Belkhayat parle lui d’un «montant global de 37 000 DH sur 12 mois renouvelables…» A première vue, ce montant avancé dans une formule très floue, laisserait penser que les 37 000 DH sont payés annuellement. Sauf que cette somme ne permet même pas de louer une Kia Picanto.

Il est donc probable, malgré l’imprécision (volontaire?), que le ministre ait voulu parler d’un loyer mensuel pour un contrat de 12 mois renouvelables. A priori, le contrat a duré plus d’un an puisque le ministre a pris ses fonctions le 29 juillet 2009. On peut donc imaginer que, pour 2 ans d’utilisation, le montant global de la location de cette Audi A8 devrait tourner autour de 888 000 DH, soit plus de 80% du prix du véhicule neuf.

Il n’empêche, Belkhayat a plutôt préféré d’autres avantages : «… sans pénalités de restitution, avec kilométrage illimité et comprenant outre la valeur locative du véhicule, les frais d’entretien, les pièces de rechange, l’assurance tout risque et la vignette, ainsi que le remplacement du véhicule par un véhicule de même catégorie en cas de panne.»

Cette succession «d’avantages» qu’on croirait sortis d’un dépliant commercial du concessionnaire (et l’allume cigare il est en option ?) sont là pour vous convaincre de la belle affaire. 37 000 Dh selon le ministre, mais attention j’ai toutes les options ! Il oublie seulement qu’il est ministre du Royaume du Maroc, et non cadre supérieure de Maroc S.A.

Ainsi va le Maroc

Un Etat comme le Maroc peut supporter l’achat de véhicule de fonction pour ses ministres, il a également la taille suffisante pour centraliser l’entretien et les réparations de son parc automobile ministériel. La location ne doit être là, justement, qu’en cas d’indisponibilité du véhicule. Mais ce qui, en toute logique économique, devrait être l’exception est devenue la règle pour le ministre de la Jeunesse.

A suivre sa logique, il serait normal, pour le ministère, de louer les ordinateurs à 1000 Dh par mois pour éviter de les acheter à 10 000 Dh et ne pas payer l’entretien et les réparations. On se demande pourquoi le chauffeur n’est pas intérimaire, ainsi que tout le reste du personnel du ministère. Tant qu’à prendre la logique d’une entreprise, autant aller jusqu’au bout.

«Ceci étant expliqué, nous tenons à affirmer que le contrat circulant sur Internet, et repris par les journalistes de Al Ittihad Al Ichtiraki, est faux et complètement dénué de toute valeur juridique ou contractuelle, ne représentant ni en-tête du ministère, ni paraphe, ni signature ou autre cachet, et dont la dernière page a été rajoutée émanant d’un autre document dans le but de nuire à l’image de monsieur Moncef Belkhayat», soutient le ministère de la Jeunesse.  

Il est effectivement difficile de confirmer la véracité de ce document. Le journaliste Rachid Jankari affirme que c’est un vrai et que l’information a été confirmée par des sources internes au ministère même. On peut néanmoins abonder dans le sens de la «mise au point» qui relève que toutes les pages du contrat ne sont pas parafées.

De plus, on peut s’étonner de la durée et de la date de location. Si la location débute bien en août 2010 (dernière page qui est effectivement signée par le ministère), il est fait mention d’une durée de 36 mois dans l’article 2, sur une page non parafée. Pourquoi une durée de contrat aussi longue qui dépasserait ainsi le mandat restant pour Moncef Belkhayat ?

Néanmoins, le ministre pourrait tout simplement publier le contrat original ainsi que le détail des décaissements du ministère en faveur de la société de location de voiture. Ce serait la meilleure façon de mettre fin à cette polémique dès maintenant. Mais Belkhayat menace de poursuivre «pour faux et usage de faux toute personne ou organisme», dont l’implication a été prouvée dans la fabrication, la diffusion ou la circulation de ce document, ayant porté préjudice au ministère de la Jeunesse et des Sports et à «la personne du ministre».

C’est tout à fait son droit s'l y a diffamation, faux et usage de faux. Néanmoins, Moncef Belkhayat devrait veiller, en outre, à ne pas faire aux autres ce qu’il dénonce aujourd’hui. Pas plus tard que le 8 septembre, sur twitter, il attaquait Karim Tazi, PDG de Richbond et fondateur de la Banque alimentaire au Maroc.

A en croire Moncef Belkhayat, qui affirme détenir les preuves de ces accusations, Karim Tazi a profité d’une situation de duopole et est impliqué dans une affaire de contrefaçon de bouteille de javel, affirmant avoir les preuves de ce qu’il avance. L’accusé a répondu point par point en ridiculisant le ministre qui a une fois de plus terni l’image du gouvernement en s’adonnant à la calomnie.

Si des Etats en sont à organiser des réunions du G8 pour réfléchir à la façon de colmater la crise financière qui secoue le monde, au Maroc, nous en sommes encore à louer des A8 !

Drôle de ministre
Auteur : bensmatch
Date : le 15 septembre 2011 à 03h51
En plus des scandales en cours, il continue à ajouté des kilos ce Moncef Belkhayat (photo de l'article). Pour un ministre des sports, Bravo! Perder des kilos Moncef Belkhayat et montrer votre solidarité envers les pauvres gens - incroyable.
Aucune transparence dans ce pays......Dis-moi qui tu hantes,je te dirai qui tu es.......
Auteur : Chibani2
Date : le 14 septembre 2011 à 13h12
Il vaut mieux avoir affaire à Dieu qu'à ses saints,nous perdons vraiment notre salive à poser des questions à ce Ministre car il mange dans le même ratelier que les autres,langue de bois et aucune transparence....
Y a t-ol pas chez nous un Office Central de la lutte contre la délinquance économique et fiancière organisée,enquête sur le patrimoine qui consiste à calculer le profit illégal de celui-ci.
C'est bien beau le nouvelle constitution,le discours de Sa Majesté,les élections et bien de nouveautés mais c'est le nettoyage que nous voulons au Karcher pour mettre en place des personalités avec une bonne moralité malgrè que nous savons que Moralité et argent ne font pas bon ménage........Continue Moncef avec ta tête de bébé cadum RAS chez toi,c lear et rien à te reprocher avec tes comparaisons à la con,d'apothicaire.....
CEO : privé - ministre : public
Auteur : webmaster
Date : le 14 septembre 2011 à 12h11
Bonjour Ichiadma,

Qu'un CEO gagne 350 fois plus qu'un employé ca me choque au niveau de l'éthique mais ca reste de l'argent privé et de la responsabilité des actionnaires de l'entreprise.
Qu'un ministre retoque l'audi A6 qui lui était affecté comme tous les ministres pour prendre en location une Audi A8 à un prix élevé, c'est du gaspillage d'argent public.

Ps : Les autres ministres ne roulent pas en Dacia Logan mais en Audi A6 de fonction.
Ne soyez pas jaloux !!! :D
Auteur : yassy37
Date : le 14 septembre 2011 à 11h14
Voici un commentaire lu sur le fesse book de son sérénissime, le nec moins ultra, the ministre que tout le monde nous envie en réponse à sa réponse :D :

ما ديرش في بالك أسعادة الوزير, ركب و تمختر معا راسك نعاماس, ما بغيناكش طيح من قيمتك و دير بحال داك الوزير ديال النرويج و تمشي الخدمة بدراجة هوائية, أو إلا السي منصف بلخياط وزير الشبيبة و الرياضة كامل مركبش فلاؤدي 8 , و تمختر و تخنتر لينا معا راسو, شكون اللي بغا يركب فيها, الشباب الحازق بحالي اللي غارق كريدي, برع ليا راسك و ما ديهاش فينا راه الحسد قاتلنا أخويا و مقوسين عليك, يا غير فلوس الدولة هاديك, شكون سولك آش كادير بيها ولا منين جات, أسيدي أنا بغيت اللي حسدك يعما و يجيه الزحف و التوفيس و ترشيد النفقات في صرف المال العام خليه للمزاليط بحالنا, حنا غير بخوش آش بغينا بشي طوموبيلات.... و سير آسيدي الله يعطينا وجهك المخنتر نتفطحوا بيه على بنادم, قالك اؤدي 8 مكرية ب 37000 درهم للعام....إيوا باااااااااز......!!!!


Excellent :D !
Dernière modification le 14/09/2011 11:26
Pourquoi ce silence ??!!!
Auteur : abdo447
Date : le 14 septembre 2011 à 09h13
La personne a blâmer en premier dans cette affaire c'est le Premier Ministre le patron de ce Gouvernement c'est a lui de fixer les règles de la bonne conduite a ses ministre.

Je trouve scandaleux de payer plus de 3.000.000 Dhs pour une voiture qui n'en vaut même pas la moitié a l'achat.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com