Menu

Breve

Grâce royale au profit de 188 détenus du Hirak du Rif

Publié
Prison Oukacha à Casablanca, mardi 21 août 2017 / Ph. Mehdi Moussahim - Yabiladi
Prison Oukacha, mardi 21 août 2017 / Ph. Mehdi Moussahim - Yabiladi
Prison Oukacha, mardi 21 août 2017 / Ph. Mehdi Moussahim - Yabiladi
Prison Oukacha, mardi 21 août 2017 / Ph. Mehdi Moussahim - Yabiladi
Prison Oukacha, mardi 21 août 2017 / Ph. Mehdi Moussahim - Yabiladi
Prison Oukacha, mardi 21 août 2017 / Ph. Mehdi Moussahim - Yabiladi

C’est au tour des détenus du Hirak du Rif de bénéficier de la grâce royale. «Ils sont 188 personnes à retrouver la liberté», nous confie une source officielle au sein du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH).

«Parmi elles, onze personnes incarcérées à la prison Oukacha de Casablanca. Le CNDH s’est chargé de leur assurer le transport jusqu’à leurs lieux de résidence. Quant aux autres détenus dans les prisons de Fès, Taza et Taounate, ils sont en route vers leurs familles grâce aux autorités locales en coordination avec le CNDH», ajoute la même source.

Par ailleurs, aucun des chefs de file de la contestation au Rif ne figure sur la liste (non-officielle) des bénéficiaires de cette mesure, tels que Zefzafi ou Amahjik.

Article modifié le 22/08/2018 à 18h09

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com