Société Publié

Etats-Unis : Polémique à la suite d'une pub GapKids avec une fillette voilée

Temps de lecture: 1'
Alors que de nombreux internautes américains ont appelé au boycott de la marque, l’indignation s’est également ressentie en France. / Ph. DR.

Il n’en fallait pas plus pour créer la polémique. Le 24 juillet dernier, la marque de vêtements américaine Gap a dévoilé la dernière publicité de sa ligne pour enfants, dans laquelle apparaît une fillette voilée, indique la chaîne LCI.

Une jeune fille d’une petite dizaine d’années apparaît en effet vêtue d’un foulard bleu dans une campagne visible aux Etats-Unis, notamment sur le compte Twitter Gap Kids et sur le site de la marque. LCI précise toutefois ne pas avoir trouvé ce voile à l’achat sur le site de l’enseigne.

«Notre campagne est portée par des enfants venus du PS13 de Harlem, New York, et nous faisons appel à leurs forces et leur créativité pour réaliser quelque chose de vraiment incroyable !», indique la version française du site, à propos de cette campagne intitulée «Back to school».

Alors que de nombreux internautes américains ont appelé au boycott de la marque, l’indignation s’est également ressentie en France. Ce jeudi matin, la députée LRM de Paris, Anne-Christine Lang, a publié sur son compte Twitter une capture de la publicité avec le commentaire suivant : «Jamais je n’accepterai de voir des petites filles voilées. Plus jamais je n’irai chez Gap. #BoycottGap.»

D’autres internautes en revanche ont salué cette campagne, à l’instar de Aroosha, une New yorkaise : «Vous n’avez pas idée à quel point cette publicité est importante. Nous aimons les représentations de femmes voilées plus âgées, mais ça ! Je me souviens que je me sentais mal à l’aise et exclue lorsque j’étais une jeune fille et que je portais le voile ; et pour une fillette voir cela est tellement réconfortant.»

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com