Menu

Politique Publié

Canada : Une candidate d'origine marocaine veut changer l’image des musulmanes

Temps de lecture: 1'
Aziza Dini, candidate aux élections provinciales pour le Parti vert du Québec / Ph. DR.

A 34 ans, Aziza Dini est candidate pour le Parti vert du Québec (PVQ) aux élections provinciales d’octobre prochain, dans la circonscription de La Pinière. D’origine marocaine, elle est également l’une des premières femmes voilées à se présenter à un scrutin québécois. Dans un entretien accordé récemment au média belge La Libre, elle se dit «fière» d’être une femme politique voilée au Québec, en soulignant qu’il faut «faire attention aux amalgames».  Elle affirme aussi vouloir changer le regard de la société québécoise sur les femmes musulmanes.

«Si je suis entrée en politique, c’est pour représenter mes concitoyens et concitoyennes et faire avancer nos projets de société, que ce soit en matière d’environnement, d’éducation ou de santé. Ça n’a absolument rien à voir avec la religion.»

Aziza Dini

Quant aux débats sur la migration et les minorités, la candidate se dit touchée «particulièrement» par ces questions, mais si elle se présente, «ce n’est pas juste pour parler des droits des minorités». Elle réfute aussi l’idée que le port du voile pourrait la brider dans ses actions politiques. «C’est tout à fait faux, affirme-t-elle à La Libre. Moi je suis voilée et je suis libre. Je suis le portrait d’une femme voilée libre». «Je me demande qui bride les libertés de l’autre. Est-ce la femme qui porte son voile par choix ou celui qui veut lui imposer de l’enlever parce qu’il voit dans le voile un symbole ?», s'interroge-t-elle.

En plus d’Aziza Dini du PVQ, la participation du parti Québec solidaire au scrutin compte également une femme voilée : Ève Torres.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate