Menu

Breve

Hongrie : Les activités d’aide aux migrants bientôt taxées à 25%

Publié
Cet amendement a été voulu par le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Ici le 18 février 2018 lors d'un discours à Budapest. / Ph. AFP
Temps de lecture: 1'

La politique anti-migrants du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, n’est décidément plus à démontrer. Une nouvelle loi adoptée vendredi 20 juillet impose à 25% les dons perçus par des organismes traitant des migrations, indique Le Monde.

«J’organise, depuis quatre ans, des cours sur la politique européenne d’immigration à Budapest et désormais, les activités qui présentent les migrations sous un angle positif seront taxées à hauteur de 25%», explique, non sans indignation, Bernhard Knoll, chargé de cours à l’université d’Europe centrale, un prestigieux campus anglophone privé, situé au cœur de Budapest, la capitale hongroise.

L’amendement promulgué, voulu par le Premier ministre, entrera en vigueur à la fin du mois d’août. A en croire sa traduction mise en ligne le 24 juillet par l’ONG Helsinki Committee, il prévoit de taxer les aides financières accordées à des organisations faisant la promotion de l’immigration. Les initiatives à but éducatif et pédagogique sont visées, ainsi que les campagnes médiatiques et les «activités de propagande».

De son côté, l’exécutif justifie cette mesure par la «[lutte] contre l’immigration», estimant que la totalité des fonds perçus doit être utilisée dans le seul but de renforcer la protection des frontières du pays.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
/