Economie Publié

Maroc : Les entreprises les plus gourmandes en énergie bientôt auditées

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration - DR

Les entreprises marocaines les plus gourmandes en énergie seront bientôt obligées d’effectuer des audits énergétiques. C’est ce qu’indique mercredi Jeune Afrique, annonçant la publication, par le ministère de l’Énergie, du décret diffusé par le secrétariat général du gouvernement relatif à «l’audit énergétique obligatoire des entreprises».

Un texte prévu pour accompagner la loi relative à l’efficacité énergétique, adoptée, elle, en 2011 et qui «définit les entreprises soumises à cette mesure mais aussi les auditeurs éligibles pour effectuer cette mission».

Ainsi, pour les entreprises du secteur tertiaire, les entreprises et les établissements de transport et de distribution d’énergie, le seuil à partir duquel l’audit est obligatoire est fixé à «500 tonnes équivalent pétrole (TEP) par an». Celui des industriels est fixé à 1 500 TEP de consommation annuelle alors que «le seuil de la consommation minimum à partir duquel l’audit devient obligatoire pour les autres secteurs, non cités par le décret, sera arrêté par la suite en concertation entre le ministère chargé de l’Énergie et celui du secteur concerné».

«Les entreprises concernées ont l’obligation de se déclarer à l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) et devront lui communiquer annuellement l’ensemble de leurs données énergétiques», poursuit Jeune Afrique. Ce dernier informe également que les audits seront assurés par des organismes spécialisés disposant d’au moins deux auditeurs énergétiques auquel un comité, encore en cours de création, délivrera un agrément à renouveler tous les sept ans.

Ce texte sera prochainement adopté en conseil du gouvernement avant sa publication dans le Bulletin officiel pour entrer officiellement en vigueur, conclut le média.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com