Société Publié

Rabat : Quatre pays arabes réunis pour évaluer la participation politique des femmes

Temps de lecture: 1'
La conférence se tient sur deux jours et réunit des responsables marocaines, jordaniennes, tunisiennes et égyptiennes. / DR

Plusieurs dizaines de députées, de conseillères municipales, de hautes fonctionnaires et de défenseures des droits des femmes dans le monde arabe se sont réunies hier à Rabat pour évaluer les défis culturels, législatifs et économiques qui freinent leur participation politique, notamment dans les zones rurales, indique l’agence EFE.

La conférence, qui se tient sur deux jours et réunit des responsables marocaines, jordaniennes, tunisiennes et égyptiennes, a été organisée par le gouvernement marocain et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour traiter du leadership féminin et de la participation politique des femmes dans les quatre pays représentés.

«Les femmes arabes des milieux ruraux souffrent d’une double discrimination : l’exclusion en raison du système patriarcal et l’inégalité en matière d’opportunités», a déclaré Amal Abousrour, directrice des programmes du Centre palestinien des femmes pour l’aide juridique et de conseil. Le conservatisme, le manque de dispositifs d’incitation, comme les quotas réservés aux femmes au sein des conseils élus, ainsi que l’instabilité politique limitent la participation des femmes palestiniennes.

La représentante du ministère marocain de l’Intérieur, Yasmina Doukkali, a de son côté indiqué que 38% des élus aux conseils régionaux à l’occasion des dernières élections municipales, en 2015, sont des femmes. En même temps, elles occupent 22% des sièges aux conseils communaux. Elle a en revanche déploré que seulement 2% des femmes élues parviennent à la présidence de conseils communaux.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com