Sciences Publié

Une nouvelle «petite planète» découverte grâce à l'Observatoire de l'Oukaïmeden

Après avoir contribué à la découverte de sept planètes en orbite autour d’une étoile naine, à 39 années-lumière de la terre, la NASA annoncera demain une nouvelle découverte avec la contribution du Morocco Oukaimeden Sky Survey, communément appelé Observatoire de l'Oukaïmeden.

Temps de lecture: 2'
L'Observatoire de l'Oukaïmeden. / DR

L’annonce, prévue ce mercredi ne sera faite que demain vers à 18h. «C’est une découverte qui a été faite à l’Observatoire l'Oukaïmeden dans le domaine des astéroïdes et qui, ensuite, a été observée par les radiotélescopes de la NASA», nous rapporte ce mercredi Zouhair Benkhaldoun, directeur de l’Observatoire de l’Oukaïmeden.

En effet, ce dernier a annoncé sur sa page Facebook qu’une nouvelle découverte sera bientôt annoncée. Anadulu, l’agence turque de presse, citant Zouhair Benkhaldoun, déclare qu’il s’agit d’une «petite planète découverte près de la nôtre». Une information confirmée par notre interlocuteur.

«Pour les détails techniques, cela va être révélé par la NASA demain à 18h. Nous avons pas encore le droit de communiquer dessus. Ce n’est pas une planète mais une petite planète de type astéroïde qui a été découverte par l’Observatoire de l’Oukaïmeden et qui a informé la NASA. Cette dernière a pu effectué par la suite des découvertes intéressantes concernant ce même astéroïde.»

Zouhair Benkhaldoun

C’est d’ailleurs pour cette raison que l’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace (NASA) organisera une conférence de presse pour donner plus de détails sur cette nouvelle découverte, signalée d’abord par le géant télescope astronomique marocain.

Les 7 planètes sœurs de la Terre

Le MOSS, Morocco Oukaimeden Sky Survey, avait découvert plus de 1 000 astéroïdes durant la période allant de 2011 à 2017, indique l’Observatoire de l’Oukaïmeden sur son site.

C’est d’ailleurs ce qu’avait fait l’objet d’une annonce de taille par la NASA en février 2017 lorsque l’agence américaine avait indiqué avoir découvert sept planètes en orbite autour d’une étoile naine, à 39 années-lumière de la terre.

Des «exoplanètes [qui] sont toutes rocheuses et [qui] pourraient avoir des températures assez proches de celles de la Terre», avait précisé la NASA. Une découverte faite grâce à la contribution de l’Observatoire de l’Oukaïmeden et l’un de ses télescopes dédiés aux exoplanètes.

Zouhair Benkhaldoun, directeur de l'Observatoire de l'Oukaïmeden. / Ph. DRZouhair Benkhaldoun, directeur de l'Observatoire de l'Oukaïmeden. / Ph. DR

«Nous n’avons jamais à ce jour découvert un système de sept planètes, présentant les mêmes caractéristiques que la Terre», avait confié Zouhair Benkhaldoun, astrophysicien et universitaire de Marrakech qui dirige l’Observatoire, à la presse.

Avec les télescopes TRAPPIST-Nord, installés au Maroc, TRAPPIST-Sud au Chili, l’European Southern Observatory «(ESO) et ceux de la NASA, des études et les recherches en astronomie sont collaboratives et surtout ponctuelles. Mais depuis son installation au Maroc, le MOSS ne manque pas de se distinguer, associant ainsi le nom du Maroc à plusieurs découvertes majeures dans ce domaine.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com