Menu

Politique Publié

Le Maroc à Benghazi pour ouvrir une nouvelle page dans les relations avec la Libye

Le vent est en train de tourner en Libye. Le Conseil National de Transition (CNT) est à deux doigts de renverser Kadhafi, et les Etats se rallient un à un au pouvoir de Benghazi. C’est le cas du Maroc qui y a même dépêché ce mardi 23 août, le chef de sa diplomatie. Pour le royaume, la chute du «Guide» est un signe positif sur la question du Sahara et peut être une occasion de redynamiser l’Union du Maghreb arabe (UMA).

Temps de lecture: 2'
Taïeb Fassi Fihri, chef de la diplomatie marocaine

Elle n’est pas encore effective, mais la chute de Mouammar Kadhafi ne devrait plus tarder. Les forces fidèles au «Guide» ne contrôlent que quelques périmètres à Tripoli, à en croire les informations véhiculées par la presse internationale. Kadhafi assiégé, la rébellion gagne en légitimité. La Chine qui avait manifesté son opposition à la rébellion déclare à présent, «respecter le choix du peuple libyen» et se dit prête à participer à la reconstruction. La ligue arabe, qui se réunit aujourd’hui à Doha, devrait faire de même.

Le Maroc, pour sa part, fait partie du groupe de contact sur la Libye, mais avait jusque-là observé une certaine prudence, avant de se positionner définitivement hier, lundi 22 août. «Le Royaume du Maroc confirme aujourd'hui sa reconnaissance du Conseil National de Transition en tant que représentant unique et légitime du peuple libyen et porteur de ses aspirations à un avenir meilleur fondé sur l'équité, la justice, la démocratie et l'Etat de droit», a déclaré le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri. Le chef de la diplomatie marocaine est d'ailleurs en déplacement ce mardi à Benghazi, porteur d’un message du roi Mohammed VI.

Un nouvel allié?

Pour le Maroc, la chute de Kadhafi serait synonyme tout d’abord de la fin de règne «du père légitime du Polisario», rappelle Mohammed Benhammou, président du CMES (Centre marocain d’études stratégiques). En effet, le noyau initial du Front a été d’abord hébergé en Libye en 1973, avant que l’Algérie ne s’accapare le mouvement indépendantiste. Le CNT devrait donc être un allié du royaume sur la question du Sahara. «Les insurgés ont déjà exprimé leur reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara. L’aide supposée des maquisards du Polisario aux forces de Kadhafi favorise le royaume», indique pour sa part Najib Mouhtadi, professeur en sciences politiques à l’Université Hassan II de Mohammedia.

Renaissance de l'UMA?

L’arrivée des insurgés du CNT à la tête de la Libye relance aussi un autre débat : l’avenir de l’intégration maghrébine. «L’histoire de Kadhafi était synonyme d’instabilité pour cette région», estime Khalid Chegraoui, chercheur à l’Institut des études africaines de Rabat. «Son départ est donc un bon signe pour la région du Maghreb et de l’Afrique en général», ajoute-t-il. «C’est le moment de redistribuer les cartes dans la région», selon Najib Mouhtadi, pour qui la chute du «Guide» constitue «un effondrement d’un pilier essentiel pour Bouteflika [le président algérien] dont le pays se retrouve aujourd’hui de plus en plus isolé [pour son soutien indéfectible à Kadhafi]».

Face aux défis économiques et sociaux qui se posent aux dirigeants du Maghreb,  les pays de la région ont intérêt «à consolider l’intégration maghrébine», conseille le président du CMES. Mais cela suppose que «l’ensemble des pays de la région s’inscrive dans une logique démocratique». L’arrivée du nouveau régime, qui se dit démocratique, à la tête de la Libye, pourra peut-être donner un coup de fouet à cette intégration au sein de l'UMA, qui n’existe que de nom.

A bensomi
Auteur : abdo447
Date : le 23 août 2011 à 21h29
Tu sais mon gars, tous les régimes du Monde peuvent tomber SAUF le régime Marocain et tu sais pourquoi? Par ce que nous marocains on est trop attaché a notre monarchie séculaire et a notre Roi bienveillant qui fait de son mieux pour tirer le Pays vers le Haut malgré toutes les difficulté socio-économique et malgré le peu de ressources dont dispose le Maroc, on a réussi a faire des gros projets dinfrastructures dont peu de pays dans monde peuvent s'enorgueillir !!
Exemple: 1500 km dautoroutes , des stades, des tramways et bientôt un TGV et des avions de combats derniers cri F16 et encore et encore , alors je te dis a toi et a tous les Envieux du Maroc que vous vous mettez un doigts dans loeil si vous attendez le Ko au Maroc car les Marocains malgré toute leur difficulté de leur vie quotidienne ils restent et resteront un peuple DIGNE et Intelligent et tous derrière notre Roi Mohammed VI que dieu le protège des ENVIEUX
?
Auteur : ElChamali
Date : le 23 août 2011 à 18h57
Au contraire, le royaume sortira très renforcé, hamdullah,
liberation
Auteur : bensomi
Date : le 23 août 2011 à 17h34
inchallah le régime qui va chuter après la Libye ça sera le Maroc
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com