Menu

Politique Publié

Le Maroc à Benghazi pour ouvrir une nouvelle page dans les relations avec la Libye

Le vent est en train de tourner en Libye. Le Conseil National de Transition (CNT) est à deux doigts de renverser Kadhafi, et les Etats se rallient un à un au pouvoir de Benghazi. C’est le cas du Maroc qui y a même dépêché ce mardi 23 août, le chef de sa diplomatie. Pour le royaume, la chute du «Guide» est un signe positif sur la question du Sahara et peut être une occasion de redynamiser l’Union du Maghreb arabe (UMA).

Temps de lecture: 2'
Taïeb Fassi Fihri, chef de la diplomatie marocaine

Elle n’est pas encore effective, mais la chute de Mouammar Kadhafi ne devrait plus tarder. Les forces fidèles au «Guide» ne contrôlent que quelques périmètres à Tripoli, à en croire les informations véhiculées par la presse internationale. Kadhafi assiégé, la rébellion gagne en légitimité. La Chine qui avait manifesté son opposition à la rébellion déclare à présent, «respecter le choix du peuple libyen» et se dit prête à participer à la reconstruction. La ligue arabe, qui se réunit aujourd’hui à Doha, devrait faire de même.

Le Maroc, pour sa part, fait partie du groupe de contact sur la Libye, mais avait jusque-là observé une certaine prudence, avant de se positionner définitivement hier, lundi 22 août. «Le Royaume du Maroc confirme aujourd'hui sa reconnaissance du Conseil National de Transition en tant que représentant unique et légitime du peuple libyen et porteur de ses aspirations à un avenir meilleur fondé sur l'équité, la justice, la démocratie et l'Etat de droit», a déclaré le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri. Le chef de la diplomatie marocaine est d'ailleurs en déplacement ce mardi à Benghazi, porteur d’un message du roi Mohammed VI.

Un nouvel allié?

Pour le Maroc, la chute de Kadhafi serait synonyme tout d’abord de la fin de règne «du père légitime du Polisario», rappelle Mohammed Benhammou, président du CMES (Centre marocain d’études stratégiques). En effet, le noyau initial du Front a été d’abord hébergé en Libye en 1973, avant que l’Algérie ne s’accapare le mouvement indépendantiste. Le CNT devrait donc être un allié du royaume sur la question du Sahara. «Les insurgés ont déjà exprimé leur reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara. L’aide supposée des maquisards du Polisario aux forces de Kadhafi favorise le royaume», indique pour sa part Najib Mouhtadi, professeur en sciences politiques à l’Université Hassan II de Mohammedia.

Renaissance de l'UMA?

L’arrivée des insurgés du CNT à la tête de la Libye relance aussi un autre débat : l’avenir de l’intégration maghrébine. «L’histoire de Kadhafi était synonyme d’instabilité pour cette région», estime Khalid Chegraoui, chercheur à l’Institut des études africaines de Rabat. «Son départ est donc un bon signe pour la région du Maghreb et de l’Afrique en général», ajoute-t-il. «C’est le moment de redistribuer les cartes dans la région», selon Najib Mouhtadi, pour qui la chute du «Guide» constitue «un effondrement d’un pilier essentiel pour Bouteflika [le président algérien] dont le pays se retrouve aujourd’hui de plus en plus isolé [pour son soutien indéfectible à Kadhafi]».

Face aux défis économiques et sociaux qui se posent aux dirigeants du Maghreb,  les pays de la région ont intérêt «à consolider l’intégration maghrébine», conseille le président du CMES. Mais cela suppose que «l’ensemble des pays de la région s’inscrive dans une logique démocratique». L’arrivée du nouveau régime, qui se dit démocratique, à la tête de la Libye, pourra peut-être donner un coup de fouet à cette intégration au sein de l'UMA, qui n’existe que de nom.

STOP NATO
Auteur : Trololo
Date : le 25 août 2011 à 01h53
From 17.06 - 31.07.11, 5 Million Libyans Demonstrated so Far Against NATO and its Rebels attacks, Killing Thousands of Libyan Men, Women & Children, and Still Intent on Breaking Their Free Spirit and Stealing Their Wealth.
The Libyan People Are the Only Legitimate People to Decide Who Represents Them and to Determine Their Own Future..
youtube
Auteur : Trololo
Date : le 25 août 2011 à 01h51
Des forces spéciales
Auteur : Trololo
Date : le 25 août 2011 à 01h50
Des forces spéciales de la Grande Bretagne, la France, la Jordanie et le Qatar sur le terrain en Libye ont intensifié les opérations de Tripoli et d'autres villes ces derniers jours pour aider les forces rebelles comme ils ont effectué leur dernière avance sur le régime de Kadhafi, un fonctionnaire de l'OTAN ont confirmé à CNN mercredi .
spesial forces
Auteur : Trololo
Date : le 25 août 2011 à 01h49
Special forces troops from Britain, France, Jordan and Qatar on the ground in Libya have stepped up operations in Tripoli and other cities in recent days to help rebel forces as they conducted their final advance on the Gadhafi regime, a NATO official confirmed to CNN Wednesday.
Tripoli: ground operation begins
Auteur : Trololo
Date : le 25 août 2011 à 01h46
Tripoli: ground operation begins

http://www.youtube.com/watch?v=8LtysFyO3lc

As I write these words, Tripoli is attacked by up to five thousand mercenaries from European private military companies, Qatar and other countries. They come from the sea. Ground operation of NATO in Libya, contrary to all earlier assurances of politicians and the public, has begun.

It's already not a secret, that the first wave of reports about rebels taking Tripoli with no effort was nothing but a global fantasy, staging, designed to distract the viewer from the far more cruel and terrible reality. Instead of the truimphant rebels' entry on the streets, basking in the city's jubilant freedom - urgent landing of Al-Qaeda Islamists and PMC troops. Instead of citizens hailing their "liberators" - a mass slaughter performed by mercenaries from France and Qatar. Instead of the capture of a man resembling Saif al-Islam - an attempt to eliminate Qaddafi family, that failed miserably though. The destruction of communications and blockade of Libyan television did not prevent Saif and Moussa Ibrahim from being interviewed, leaving the media machine in disarray for some time.

The media drew conclusions. The second wave was more sophisticated: Qatari footage was generously diluted with real videos of Islamists seizing Bab al-Aziz. Here it is useful to recall that the complex was deserted long ago because of continuous bombings, so making the hole in the fence and occupating ruins is not a big victory. But a PR! What a psychological pressure! The tyrant is on the run, his symbols are desecrated!

And under this cover, you can freely make a second attempt and disembark French troops on the coast next to Tripoli on 24th of August. According to some reports, this is the Foreign Legion.

"Once in a mans life there is a moment where he should prove that has values" - writes LibyanLiberal in his Twitter, the one who first reported about the French assault. - "My time is now. For allah for Libya for mouamar. TO THE FRONT. MY NEXT TWEET WILL BE AFTER VICTORY. IF MARTYRDOM PRAY FOR MY SOUL".

A few hours later calls witnesses confirm that the attack was resumed. French hospital ship that was seen in an Algerian port on Monday seemingly didn't come there in vain. Helicopters are received 3-4 times a day. Information about the city is now controversial, but if we remember that the first group of mercenaries literally hacked through the crowd (Moussa Ibrahim announced a huge number of dead and wounded) - the blood, most likely, once again will flow like a river.

Well, the Libyans knew it would happen. They armed themselves at the beginning of the war, they waited, they promised to show hell to invades as soon as they descends to the ground. We wish them good luck. As Libyans say themselves, Allah, Muammar, Libya - and nothing more!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com