Menu

Environnement   Publié

Taounate : Le député PPS devra affronter le plaignant devant le procureur du roi

Temps de lecture: 1'
Abdallah El Bouzaïdi, député PPS de la circonscription de Taounate-Tissa. / Ph. DR.

Le scandale écologique révélé par Yabiladi, il y a plus de deux mois, concernant l’étendue des dégâts dans la commune de Khlalfa (province de Taounate) liés aux activités de l’huilerie Al Baraka a été confirmée par les autorités locales.

Le 31 mai dernier, une commission composée d’experts et de gendarmes a été chargée de rédiger un rapport concernant l’éventuelle contamination du puit de la famille Ettouby, à quelques mètres de l’huilerie gérée par Abdallah El Bouzaïdi, député PPS de la circonscription de Taounate-Tissa. Le jour même, la commission avait clairement interdit la consommation de l’eau du puit.

Plus d’un mois plus tard, Ettouby a pu voir une copie du rapport, qu’il n’a toujours pas reçu en main propre, mais qui atteste bel et bien que la dégradation de l’eau résulte de la non-étanchéité des bassins de l’huilerie voisine. Par ailleurs, la gendarmerie de la ville de Fès a confirmé au plaignant qu’un face-à-face est prévu avec le député PPS, devant le procureur du roi.

Depuis plus d’un an, la famille Ettouby tire la sonnette d’alarme, essayant de faire réagir les autorités locales. En effet, à ciel ouvert et au contact direct des riverains, l’huilerie Al Baraka entrepose ses résidus de margines et de grignons dans des bassins non-étanches. Dans le village, on crie au scandale écologique et sanitaire : l’eau des puits est infectée et donc inutilisable.

Pour rappel, Abdallah El Bouzaidi avait nié en bloc, affirmant que l’huilerie fonctionnait selon les normes. Avouant cependant que «les bassins doivent peut être être revus», il nous avait expliqué tout bonnement que «le plastique n’était pas bien tendu».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate