Menu

Article

Programme « MDM invest » : Un succès... discutable !

Initié par le ministère chargé de la Communauté marocaine à l’étranger, Marocains du Monde investissement, ou «MDM invest» pour les initiés, est un programme d’aide à l’investissement destiné à encourager la diaspora à injecter de l’argent dans l’économie nationale. Cependant, les facilitations considérables au niveau du financement, et l’offre étudiée pour séduire nos Marocains résidant à l'étranger (MRE) n’ont abouti finalement qu’à des petits résultats. A ce jour, seulement 16 projets ont été agrées par la Caisse centrale de garantie (CCG). Détails.

Publié
L'apport de l'investisseurs doit se faire strictement en devises
Temps de lecture: 2'

Quel est le point en commun entre une pizzeria, un centre de mésothérapie et une maison d’hôte ? Tous les trois sont des projets portés par des MRE et financés grâce au fonds «MDM invest». De l’agro-alimentaire, à l’enseignement supérieur, en passant par l’événementiel, les projets agrées par la Caisse centrale de garantie (CCG) balayent plusieurs secteurs d'activités. L'industrie manufacturière arrive ainsi en tête avec 27% des projets, le secteur du tourisme en deuxième place avec 22%, ensuite vient l'enseignement privé avec 17% et enfin, les activités culturelles et sportives représentent 13% des projets validés.

Des résultats en deçà des attentes

Cependant, à ce jour, seulement 16 projets en tout ont été agrée par la CCG. Un résultat très en deçà des chiffres escomptés. Ce programme ambitieux visait le financement par crédit bancaire à une hauteur maximale de 65%, ainsi qu’une subvention de l’état s’élevant à 10% et plafonnée à 5 millions de dhs. Rien que dans le cadre d’un partenariat France-Maroc, 1 000 PME devaient être créées grâce au fond «MDM invest».

Comment s’explique cet «échec» ?

La plus grande partie des 16 projets provient donc de la France d’abord, suivie des investisseurs belges, puis les canadiens. Près de 127 millions de dhs ont été injectés dans le financement, soit 52 millions de dhs en crédit bancaire, et 13 millions de dhs octroyées par l’état marocain. Le reste est apporté, obligatoirement en devise, par les entrepreneurs qui ont choisi pour la plupart leur région pour implanter leur projet. La plupart des entreprises sont basées à Casablanca, Meknès et Rabat. Aucun projet n’a été présenté pour les provinces du sud par exemples. Pourtant, un programme spécial avait été prévu dans le cadre d’un projet commun entre l’Agence du sud et le PNUD pour les provinces de Guelmim, Tan Tan, Tata, Assa–Zag et Tarfaya.

L’écart entre les objectifs du projet et les fonds levés à l’heure qu’il est soulève plusieurs questions. Comment s’explique cet «échec» ? Des conditions très contraignantes pour les investisseurs ? Un programme pas assez adapté ? Ou la crise financière en a-t-elle refroidi plus d’un ? Un problème de communication autour du projet n’est pas non plus à exclure. C'est en tout cas la principale raison évoquée par le ministre, Mohamed Ameur, qui se disait déçu par le faible nombre de projets d'investissements.

MDM Invest Quelques pistes !!
Auteur : hassan1717
Date : le 25 août 2011 à 06h41
Salam,
A la lecture des commentaires ci dessus, j'ai eu un profond sentiment de tristesse et d'admiration !!!
Le premier, quand je vois comment des soit disant responsbles plutôt des IRRESPONSABLES INCOMPETENTS ET NULS ( Caid , Directeur d'une agnece bancaire ainsi que son Directeur)régional ) se comportent avec des entrepreneurs dont le crime de créer de la valeur ajoutée, de l'emploi au Maroc !!! Au lieu que le ministre des MRE se se plaint du faible nombre de projets, il n' a qu'à débloquer les 2 projets d'Amadeuz et CitoyenX. Désormais, Le drame au Maroc, est que des postes clefs sont tenus par des MALINE CHOUKARRA et dont le QI frôle le 0 pointu. Evidemment , le législateur, Les services de douane, et les Caids n'ont rien à foutre de l'innovation, de la création de richesse et d'emplois !!!! iIs sont là pour Gratter gratter ARRACHWA et toucher LEURS DIVIDENDES de honte !!! Monsieur le Ministre, Les MRE méritent mieux, mettez en place Rapidement l'AGENCE NATIONALE DES MRE ET DE LEURS INITIATIVES !!! Celle-ci devra être composée EXCLUSIVEMENT de fonctionnaires compétents et d'experts recrutés pourquoi pas en Europe !!! Leurs diplômes, expériences seront les critéres déterminants dans leur recrutement, et pas ceux liés à leur appartenance CLANIQUE tribale ou familiale !!!!!
En revanche, je suis heureux que des MRE se battent avec dignité, pugnacité , et arrivent malgré tout à neutraliser les actes déloyaux et catastrophiques de ces ennemis de l'intérieur !!!!!
blbla
Auteur : fatima taouji
Date : le 24 août 2011 à 11h40
pppppppppppffffffffffffffffff, quand ça va s'arreter tous ça?
Caid local qui freine les projets
Auteur : hammady
Date : le 24 août 2011 à 00h20
Moi je n'ai même pas demandé de prêt ,j'ai seulement demandé un certificat au caïd local comme quoi j'exploite mon terrain et il a refusé de me le donner! J'envisage de planter un millier de dattiers de très haute qualité et participer au développement de ma région d'Errachidia et participer au plan Maroc vert! Rien même pas d'aide administratif!
Je vais tout de même continuer mon projet mais très en colère contre les autorités locales qui n'appliquent même pas les directives royales! Le monde à l'envers !
Je suis révolté !
Dernière modification le 24/08/2011 00:21
MDM invest
Auteur : CitoyenX
Date : le 23 août 2011 à 15h55
nous ne pouvons pas réussir avec la même mentalité et les mêmes têtes te fonctionnaires dans les bureaux !!

la bureaucratie tue et nuit gravement à notre économie, à l'esprit d'entreprise !! l'administration marocaine ignore ce qui est la compétitivité internationale ni les contraintes des sociétés : procédures, + procédures + des lois malfaites ou faite sous pression d'un lobying + souvent un manque de professionalisme et de descernement !!

je suis un MRE, revenu au Maroc depuis 5 ans pour participer au devpt de notre cher pays. Nous avons une société de prestation de service en R&D en Biotechnologie pour les clients étrangers ...la seule du genre au maroc...100% de notre activité est orientéé à l'internationale ..

en europe, les sociétés comme la notre recoivent des subventions à la pelle, des facilitées, etc.
et nous, rien : 0 cts de subvention, nous n'arrivons même à récupérer notre tva

même si nous ramenons des devises et créons des emplois. nous ramons avec les procédures, notamment l'importation des produits de laboratoire de recherche.
c'est très lourd comme procédure, j'ai écris et contacté plusieurs ministères, mais en vain...résulat : beaucoup de de retard pour la livrasion des clients et parfois même des pertes de clients !!
pire encore, même la recherche publique est pénalisée !!

à titre d'info : ces produits sont commercialisés partout dans le monde, sans autorisation d'imprtation, ni démarche particulière. mais au maroc, il faut une autorisation pour chaque importation, avec un épais dossier composé de documents et justificatifs redondants

je ne parle même pas des taxes douanières (>30%) sur certains produits plastqiues non produits au maroc (donc, il n'ya aucune raison de les surtaxer puisqu'il n' y a pas d'insdustrie locale à protéger)

cherchez l'erreur !!
et arrêtons de rêver d'un miracle économique dans de telles conditions
Dernière modification le 23/08/2011 16:07
Centre régionale d'invesstissement de N....
Auteur : amadeuz
Date : le 23 août 2011 à 01h18
Idem j'ai l'impression qu'on dérange quand on rentre dans le bureau et qu'on pose trop de questions.

Résultat: Des réponses évasives du genre brouillon.

J’ai travaillé pendant des années sur un projet industriel, bien présenté bien ficelé, pour finalement avoir un mur à mes questions.

1° étape:
J'ai demandé le formulaire pour l'acquisition d'un terrain dans le parc industriel on vous répond calmement

>>>>> " bah oui c'est bon tu rempli vite vite comme ci comme ça c'est pas la peine de lire et de donner trop de précision on verra ce qu’ils vont nous répondre....blablabla)

(Il était sympa mais professionnel)
Dernière modification le 23/08/2011 01:20
Convertisseur de devises
Montant :
De :
 :
Les articles populaires