Menu

Sport Publié

Maroc-Espagne : Les Lions tenteront ce soir de sauver l'honneur

Dernier match des Lions de l’Atlas en Coupe du Monde organisée cette année en Russie. En bas de liste du groupe B avec 0 points, le Onze national tentera ce soir de sauver l’honneur en marquant contre l’Espagne.

Temps de lecture: 2'
La sélection nationale. / Ph. DR

Les Lions de l’Atlas affronteront ce soir, au stade de Kaliningrad, la sélection espagnole, un dernier match pour la sélection marocaine ayant déjà été disqualifiée suite à sa défaite face au Portugal, mercredi dernier.

A la quatrième place du groupe B, avec deux défaites successives, face aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo et la sélection iranienne, le Maroc (0 points) tentera donc de sauver son honneur en marquant dans le but de David de Gea Quintana.

A en croire le site de la FIFA, le Maroc n’a que 10% de chance de gagner face à La Roja alors que la probabilité que le match de soir se termine sur un score nul s’élève, elle, à 20% seulement. La FIFA rappelle que les deux équipes se sont affrontées à deux reprises par le passé ; «lors d’un barrage qualificatif pour la Coupe du monde 1962». «La Roja l’avait remporté 1-0 à l’extérieur avant de s’imposer 3-2 à domicile», poursuit-on de même source.

On rappelle aussi que «l’Espagne a gagné 3 de ses 4 rencontres face à une nation africaine en Coupe du Monde (une défaite), inscrivant 2 buts ou plus lors de ces quatre matches (11 buts au total)». Quant au Maroc, les Lions de l’Atlas ont «perdu quatre de [leurs] six matches face à un adversaire européen en Coupe du Monde (une victoire et un match nul)», s’inclinant lors de la dernière rencontre face au Portugal (un but à 0).

Une dernière prestation avant le retour au Maroc

Afin de sauver l’honneur, l’équipe nationale devrait donc marquer contre une sélection ayant marqué trois buts contre le Portugal (3-3 lors de son premier match) avant de battre l’Iran (1-0). Pour cela, le sélectionneur national Hervé Renard semble trouver une formule magique : un système 4-4-2, soit quatre défenseurs, quatre milieux de terrain, deux attaquants, à en croire le média espagnol La Nacion.

Ce dernier annonce même la composition des Lions de l’Atlas, avec Boutaïb et Harit en attaque, Boussoufa, Al Ahmadi, Belhanda et Ziyech au milieu de terrain, Dirar, Benatia, Da Costa et l’inarrêtable Amrabat en défense. L’Espagne, elle, optera pour un système de 4-2-3-1.

Si la formule de Renard éviterait aux Lions de l’Atlas d’encaisser un grand nombre de but, le choix de l’Espagne s’explique par la vigilance des joueurs de Fernando Hierro. L’ancien international espagnol et sélectionneur de l'équipe nationale d'Espagne avait confié dimanche que «l’Espagne ne prend pas sa rencontre contre les Lions à la légère».

Mais si l’Espagne voit en l’équipe nationale une team qui n’a rien à perdre, puisqu’elle est déjà disqualifiée, les Lions de l’Atlas tenteront à nouveau d’impressionner le public national et international, promettant de rendre les Marocains fiers de leur Onze national, à l’instar de la prestation présentée mercredi dernier devant les coéquipiers de Cristiano Ronaldo.

Espérons enfin que l’arbitre ouzbek Ravshan Irmatov Pou sera moins contesté que l’américain Mark Geiger.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com