Menu

Sport Publié

Russia 2018 : Malgré la défaite, Hervé Renard fait part de sa fierté

Temps de lecture: 1'
Le sélectionneur des Lions de l'Atlas, Hervé Renard. DR

Après la défaite des Lions de l’Atlas face au Portugal (1-0) à Moscou, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, a déclaré qu’il était à la fois fier mais aussi en colère, selon l’agence Reuters. «Je suis très fier de mes joueurs et de leur performance, ainsi que de ce pays», a déclaré l’ancien footballeur de 49 ans.

Hervé Renard a souligné que son équipe aurait dû bénéficier d’un coup franc après que le Portugais Kepler Laveran de Lima Ferreira, surnommé Pepe, «a percuté Khalid Boutaib, qui gardait le poteau lorsque Ronaldo a tiré son corner».

«Nous méritions de gagner. Nous avons eu cinq ou six occasions en deuxième mi-temps», a-t-il expliqué à la fin du match décisif. «Nous avons des joueurs de qualité. Malgré les hauts et les bas du match, nous aurions dû être plus efficaces. Comme lors du premier match, nous avons eu beaucoup d’occasions. Je ne blâmerai personne. C’est ça le football... Ce sont toujours ceux qui savent être présents dans la jeu, les joueurs les plus doués, qui font la différence», a-t-il ajouté.

Une référence à l’ailier Nordin Amrabat, dont Hervé Renard a salué la bonne performance et la détermination. «C’est un guerrier. Il a vraiment voulu jouer», a encore affirmé Hervé Renard. Le sélectionneur a également commenté la façon dont l’équipe médicale a réagi à la collusion d’Amrabat pendant le match face à l’Iran, expliquant simplement qu’il n’était pas de son ressort de diagnostiquer des problèmes médicaux.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com