Menu

Sport Publié

Mondial 2018 : Une journaliste d’Al Jazeera traite les Marocains de colonisés

Temps de lecture: 1'
Une journaliste d’Al Jazeera a traité les Marocains de colonisés. DR

«Avoir un entraîneur blanc ça ne fait pas gagner espèces de colonisés de Marocains». C’est avec ces mots qu’une journaliste d’Al Jazeera et productrice pour la section AJ+ de la chaîne qatarie a choisi de traiter les Marocains à l’issue du match de ce mercredi.

Dans un tweet publié sur son compte mais aussitôt supprimé, Yasmina Bennani a fustigé ce mercredi le fait que des «pays africains» ne fassent pas appel à des «entraîneurs locaux», faisant allusion à Hervé Renard,  sélectionneur français des Lions de l’Atlas. Un tweet qui intervient suite à la défaite de l’équipe nationale face au Portugal par un but à zéro.

«Je trouve ça juste dommage que presque tous les pays africains ne fassent pas appel à des entraîneurs locaux. Et de surcroît pour une défaite ! On se calme sur la mysoginie (sic) et la violence verbale ! Bye», écrit-elle. Une réaction qui a enflé la polémique sur le réseau social.

Yasmina Bennani, après avoir supprimé son message, revient dans un autre tweet pour rétropédaler. «Je supprime mon tweet parce qu'il a été mal compris et que je ne voulais vexer personne», affirme-t-elle. «Mais après notre défaite je voulais critiquer les structures de domination dans le foot. Pas insulter les joueurs, les supporteurs marocains ou quiconque. On peut débattre sans s'insulter», poursuit-elle.

Une tentative qui ne réussit pas à calmer les esprits d'internautes marocains vexés par la série de tweets de la journaliste. Une polémique à suivre...

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com