Menu

Politique   Publié

Affaire Bouachrine : Les avocats de la partie civile appellent au respect des procédures

Temps de lecture: 1'
Ph. Mehdi Moussahim (Yabiladi)

Dans une nouvelle audience dans le cadre de l’affaire Taoufik Bouachrine, trois témoins, dont un technicien, ont été entendus jeudi par le juge. Une séance marquée notamment par le retrait, depuis la semaine dernière, de plusieurs avocats de la défense.

Abdelfattah Zahrach, membre des avocats de la partie civile, indique à Yabiladi que «le bâtonnier Abdellatif Bouachrine sait très bien pourquoi il s’est retiré de l’affaire. Lorsque vous découvrez qu’une témoin ou une plaignante est cachée au domicile de Me Ziane, vous comprenez beaucoup de choses (…)».

Par ailleurs, Abdelfattah Zahrach estime qu’hormis Abdellatif Bouachrine, «les avocats ayant pris la même décision n’ont pas donné leurs raisons dans l’enceinte du tribunal. Cela a été fait dans le cadre d’une rencontre en dehors de ce cadre, avec les interventions de nombre de partis qui n’ont pas à intervenir dans le cour de cette procédure en instruction».

Pour toutes ces raisons, l’avocat Mohamed Hassani Kerroute exprime sa colère de voir «d’autres parties juger des tenants et des aboutissants de cette affaire sans être en connaissance de plusieurs aspects de ce dossier, au moment où même le tribunal ne s’est pas exprimé là-dessus de manière définitive, en donnant son jugement».

Pour rappel, plusieurs avocats de la défense de Taoufik Bouachrine avaient décidé, la semaine dernière, de se retirer de cette affaire, expliquant que plusieurs zones d’ombres couvrent des aspects de cette affaire et se plaignant également du rejet de leurs requêtes liées au dossier par la cour.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com