Menu

Sport Publié

Russia 2018 : Medhi Benatia, un «capitano» au parcours atypique

Défenseur central à la Juventus FC, Medhi Benatia est le capitaine de la sélection nationale qui participe au Mondial 2018. Passé par des clubs français de deuxième division, sa carrière connaît un tournant lorsqu’il est pris par l’Udinese Calcio.

Temps de lecture: 2'
Medhi Benatia / Ph. DR.

Du haut de ses 32 ans, il est polyvalent et peut occuper tous les postes de la défense. Medhi Benatia, capitaine de l’équipe nationale marocaine, a été formé parmi les juniors de l’Olympique de Marseille. Inconvaincu par les prestations du jeune joueur, le club a décidé de le transférer en deuxième division pour la saison 2006 – 2007.

Après une saison au sein de Tours FC, le défenseur en herbe est prêté cette fois-ci au club de FC Lorient, où il ne semble pas non plus avoir convaincu. Il est transféré par la suite au Clermont foot pour jouer en Ligue 2. Medhi Benatia devient rapidement un joueur majeur d’une équipe où il évolue, au point de susciter l’intérêt de l’historique club italien Udinese.

Un nouveau départ

Sa gloire n’a été finalement qu’une question de temps, puisque ce natif de Courcouronnes est passé à l’Udinese en 2010. Il y devient l’un des meilleurs défenseurs du championnat italien. Au sein du club, Medhi Benatia jouera trois saisons, soit 97 matchs au cours desquels il aura enregistré sept buts. Eté 2013, il est acheté par l’AS Rome pour 13 millions d’euros. Il participe à 37 matchs, où il a marqué cinq buts.

Au fur et à mesure d’une ascension faite doucement mais sûrement, Medhi Benatia séduit de plus en plus les grands clubs italiens, qui sont interpellés par l’évolution de son jeu, sa défensive et surtout sa polyvalence dont il a fait un atout majeur. Ainsi, il est remarqué par le Bayern de Munich, où il sera transféré en 2014 pour 28 millions d’euros.

Au sein du club allemand, le Franco-marocain jouera deux saisons, 46 matchs et marquera trois buts. C’est aussi avec le Bayern que Benatia remportera le Championnat d’Allemagne à deux reprises, en 2015 et en 2016, ainsi que la Coupe d’Allemagne.

Depuis l’été 2016, Medhi Benatia évolue au sein de la Juventus FC, à laquelle il a été prêté avant d’y faire ses marques jusqu’à aujourd’hui. En portant le maillot de la Juve, il a participé à 53 matchs où il a marqué cinq buts et a même remporté le Championnat d’Italie.

Rallié à la sélection nationale

En novembre 2008 et encore peu connu parmi les grands clubs européens, Medhi Benatia bénéficie d’emblée de la confiance du sélectionneur national de l’époque, Roger Lemaire, qui appellera le défenseur pour élargir les rangs des Lions de l’Atlas.

Ainsi, son premier match au sein de l’équipe nationale marocaine a été disputé contre la Zambie. Quant à son premier but, Benatia l’a marqué contre l’Algérie en 2012 à Marrakech, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

A partir de cette année-là, l’équipe nationale connaîtra une baisse de régime et accumulera les déceptions et les échecs, jusqu’en 2016, lorsque la Fédération royale marocaine de football (FRMF) fera appel à Hervé Renard comme nouvel entraîneur. Le Français comptera énormément sur Medhi Benatia, à qui il confie la mission de capitaine de l’équipe.

Le défenseur n’aura pas déçu son sélectionneur, puisque son jeu et son esprit collectif permettront aux Lions de se qualifier à la Coupe du monde 2018, après vingt ans d’absence de cette grand-messe footballistique.

En effet, «Il capitano» a notamment été derrière le deuxième but du dernier match, dans la phase des qualifications pour le Mondial, où le Maroc a affronté la Côte d’Ivoire à Abidjan. Tous les espoirs sont donc portés sur l’efficacité du joueur et de ses coéquipiers, afin de créer la surprise lors de ce tournoi.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com