Menu

Sport Publié

Russia 2018 : Romain Saïs, un défenseur quasi-indispensable des Lions de l’Atlas

Né d’un père franco-marocain originaire de Casablanca, Romain Ghannem Saïss débutera sa carrière avec l’Olympique de Valence avant de la compléter, quelques années plus tard, au sein du club anglais Wolverhampton Wanderers. Parallèlement à la Premier League, Saïs est un Lion confirmé depuis 2016. Portrait.

Temps de lecture: 2'
Romain Saïss a joué près de 17 matchs avec les Lions de l'Atlas en tant que titulaire. / Ph. DR

Mettez un Medhi Benatia, un Manuel Marouan da Costa Trindade Senoussi et un Romain Ghannem Saïss et vous aurez une défense en béton qui sera l’une des plus efficaces en Afrique, disait un commentateur chevronné du football à l’approche de la Coupe du Monde qui débute ce jeudi dans la capitale russe Moscou. Une prière presque entendue puisque le trio a été convoqué par Hervé Renard pour prendre part à la grand-messe footballistique de l’année.

Tout comme ses deux camarades, Romain Ghannem Saïss commence sa carrière tout petit avec l’Olympique de Valence (OV) où il sera formé pendant des années pour évoluer en tant que défenseur central ou de milieu défensif. Né le 26 mars 1990 à Bourg-de-Péage, d’un père franco-marocain originaire de Casablanca et d'une mère française, il ne réalisera pas son rêve de rejoindre l’Olympique de Marseille mais ses ambitions le mèneront à Clermont Foot, qu'il rejoindra en 2011 pour l’équipe de réserve. Un an plus tard, Romain signe son premier contrat professionnel puis, l’année d’après, s’envole pour Le Havre AC en Ligue 2 française où il devient titulaire dès son premier match. Au sein de ce club, le Franco-marocain disputera 65 matchs et marquera 3 buts.

Romain Saïss aux couleurs du club anglais de Wolverhampton. / Ph. DRRomain Saïss aux couleurs du club anglais de Wolverhampton. / Ph. DR

Avec des ambitions grandissantes, Romain Saïss met le cap sur SCO d'Angers, promu en Ligue, pour deux saisons. Son premier match est disputé le 8 août 2015 face à Montpellier HSC qui sera écrasé par les amis de Saïss.

Romain Saïss – Lions de l’Atlas : Un amour né en 2012

Suite à son évolution rapide et ses bonnes performances, il marque l’attention de l'entraîneur Nuno Espírito Santo du club anglais Wolverhampton Wanderers où le Franco-marocain est confirmé le 30 août 2016 pour une valeur de 4 millions d'euros pour un contrat qui n’expire qu’en 2020, à en croire Transfer Markt. C’est au sein de ce même club que Romain Saïss est titulaire pour la quasi-totalité des matchs avec son club, qui arrive cette année à la prestigieuse Premier League pour la saison 2018-2019.

L’aventure de Saïss avec Wolverhampton Wanderers ne passera pas inaperçue puisqu’il sera traité d’«arabe puant» le 17 septembre 2016 par le milieu international de Newcastle United, Jonjo Shelvey avant que ce dernier ne soit sanctionné par la Football Association (FA). 

Quant à l’intégration de la sélection nationale, le Franco-marocain a été convoqué pour la première fois par l’ex-sélectionneur national Rachid Taoussi en 2012 pour prendre part au match amical face au Togo, rapporte le site d'information spécialisé Mountakhab.

On dirait que les relations entre l’équipe nationale et Saïss ont été marquées par un froid et que seul Hervé Renard aurait pu remédier à cette situation. En effet, en 2016, Romain Saïss est de nouveau convoqué pour porter les couleurs du Mountakhab. Il prend part au troisième match des éliminatoires pour la CAN 2017 au Gabon, contre le Cap Vert avant que le grand franco-marocain, haut de ses 190 cm, devienne titulaire dans chaque match de la CAN et des éliminatoires pour le Mondial 2018. Il jouera même avec les Lions près de 17 matchs en tant que titulaire.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com