Menu

Sport Publié

Russia 2018 : Munir El Kajoui alias Mohammedi, la révélation de Badou Zaki

Il est l’actuel gardien de but principal des Lions de l’Atlas et c’est grâce notamment à lui que le Maroc n’a encaissé aucun but lors des éliminatoires de la Coupe du Monde en Russie qui débute ce jeudi. Portrait du Rifain Munir El Kajoui alias Mohand Mohammedi.

Temps de lecture: 2'
Munir El Kajoui alias Mohand Mohammedi est né à Melilla dans une famille originaire de Nador. / Ph. DR

C'est en 2014 que le public marocain découvre le nom de Munir El Kajoui, alias Mohamedi suite à une tournée européenne effectuée par Badou Zaki, alors sélectionneur national afin de superviser les internationaux marocains évoluant en Italie, Espagne, Angleterre, Allemagne et Pays-Bas. Un Maroco-espagnol venu défendre la ligne de but des Lions de l’Atlas en 2015, lors du match amical du Maroc contre l'Uruguay, le 28 mars 2015 à Agadir. Une rencontre qui s’est soldée par une défaite de l’équipe marocaine.

Depuis, l’actuel gardien de but principal devient un élément central de la formule d’Hervé Renard, qui prendra le relai dès 16 février 2016 pour succéder à Badou Zaki.

Munir voit le jour le 10 mai 1989 à Melilla, au sein d’une famille de cinq enfants, originaire de la ville de Nador. Ses premiers pas en tant que jeune talent auront lieu dans les rues de l’enclave espagnole où le jeune maroco-espagnol manie le ballon comme il se doit avec ses amis du quartier avant que le destin le mène au club amateur du Goyu Ryu.

Premier gardien des Lions de l’Atlas

Dès 2008, il est joueur dans plusieurs clubs amateurs, dont Unión Deportiva (UD) Almería et l’Unión Deportiva Melilla avant d’être formé en tant que joueur professionnel par ce dernier, en 2010. Avec l’UD Melilla, le grand rifain, haut de ses 190 cm, jouera 74 matchs en tant que titulaire en troisième division espagnole.

Munir El Kajoui est l’actuel gardien de but principal des Lions de l’Atlas. / Ph. DRMunir El Kajoui est l’actuel gardien de but principal des Lions de l’Atlas. / Ph. DR

2014 sera décidemment une bonne année pour Munir El Kajoui, coïncidant en effet avec son transfert au Club Deportivo (CD) Numancia, le 1 juillet 2014 pour un contrat qui expire le 30 juin prochain. C’est avec ce club, évoluant dans la deuxième division en Espagne, que l’international marocain se fera remarquer à travers des performances exceptionnelles, pour devenir le premier gardien des Lions de l’Atlas.

«C'est un gardien de but fiable dans le jeu aérien (contrôle de ballons en hauteur, ndlr) grâce à sa grande taille et à ses bons pieds, ce qui lui permet d’aider à ses coéquipiers», écrit le club espagnol basé à Soria (Nord-Est de Madrid). Preuve en est de la titularisation en janvier 2018 du Maroco-espagnol pour affronter, à deux reprises, soit à l’aller et au match du retour, le Real Madrid en Copa del Rey. Munir aurait joué, lors de la précédente saison, pas moins de 7 matchs avec le club espagnol, à en croire le site Mountakhab.

Au Maroc, et depuis les éliminatoires du Mondial de la Russie 2018, Munir El Kajoui a su défendre la ligne de but et garder la cage des Lions inviolée. La sélection marocaine est même la seule à n’avoir encaissé aucun but durant ces éliminatoires, comme l'annoncent nos confrères du 360. Ce qui permet de croire que le Maroc dispose de l’une des meilleures défenses en Afrique.

Un atout que le Maroc devra consolider lors de la grand-messe footballistique qui débute ce jeudi à Moscou.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com