Politique Publié

Buhari au Maroc : L’agriculture comme atout pour l’élection présidentielle de 2019

La contribution capitale du royaume au développement de l'agriculture nigériane est au centre de l'agenda marocain du président Buhari. En ligne de mire, l’élection présidentielle en février 2019.

Temps de lecture: 2'
Muhammadu Buhari et Mohammed VI / Archive - DR

Muhammadu Buhari, a quitté cet après-midi l'aéroport d'Abuja à destination du Maroc pour une visite de travail de deux jours suite à l’invitation du roi Mohammed VI. L'occasion pour les deux leaders de faire le suivi des «engagements pris lors de la visite officielle, de décembre 2016, de Sa majesté au Nigeria», indique Garba Shehu, l'assistant en communication du président, dans un communiqué diffusé samedi 9 juin.

A Rabat les discussions entre Buhari et le souverain porteront sur les moyens de consolider «les accords déjà existants sur l'industrie des engrais, la coopération dans l'enseignement, le projet du gazoduc Maroc-Nigeria et l'établissement d'une plateforme chimique destinée à exploiter les énormes ressources en gaz naturel au Nigeria ainsi que les phosphates», souligne la même source.

L'agriculture, atout de Buhari pour février 2019

Muhammadu Buhari parie sur la concrétisation des projets signés en décembre 2016 afin de présenter un bilan «honorable» au scrutin présidentiel de février 2019. La modernisation de l'agriculture est, d'ailleurs, la principale carte entre les mains du président afin de rempiler pour quatre années supplémentaires.

Et ce n'est pas un hasard, si le chef de l'Etat avait lancé son ambitieux programme «Initiative présidentielle sur les engrais» (the Presidential Fertilizer Initiative, PFI) juste après la visite de Mohammed VI à Abuja en décembre 2016. La distribution de millions de sacs d'engrais de 50 kg aux agriculteurs nigérians a des prix raisonnables contribuera, sans doute, à booster la popularité de Buhari auprès des électeurs nigérians.

Ce pari sur l'agriculture se reflète également dans la composition de la délégation accompagnant le président nigérian au Maroc. Elle comprend notamment les gouverneurs Dave Umahi de l'Etat d'Ebonyi et Abubakar Badaru de l'Etat de Jigawa. La première région est située au sud de la république fédéral, tandis que l'autre au nord. Pount commun : toutes les deux accordent une place particuilière à la culture des terres.

La visite de Buahri au Maroc a été précédée d’une audience royale accordée, le samedi 20 mai, à un émissaire du président nigérian. 

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com