Menu

Sport Publié

Russia 2018 : Ayoub El Kaâbi, l'attaquant qui aime battre les records

Ayoub El Kaâbi pourrait être l'une des révélations du Mondial de la Russie. Le sociétaire de la Renaissance de Berkane a déjà montré ses qualités de buteurs lors du CHAN 2018.

Temps de lecture: 2'
Ayoub El Kaâbi / DR

Qui aurait cru qu'un arrière-gauche à ses débuts au club du Racing de Casablanca, se transformerait en seulement quatre années en avant-centre de haut niveau ? C'est le fabuleux parcours effectué par Ayoub El Kaâbi. Distingué buteur de la Botola Pro pour la saison 2016-2017 avec 25 buts, il égalise ainsi la performance établie par la légende Mohamed El Boussati du KAC du Kenitra en 1982.

Issu d'une famille casablancaise aux ressources financière limitées, le football n'était d'ailleurs pas son premier choix. «Je suis né dans une famille modeste. Pour subvenir à mes besoins, il a fallu que j’apprenne un métier. C’est ainsi que je me suis lancé dans la menuiserie», déclarait-il à la presse marocaine.

El Kaâbi est le seul joueur de la Botola à même de rivaliser avec les autres Lions de l'Atlas, évoluant en Italie, Espagne, Pays-Bas ou en Turquie. Ses talents de buteur font l'unanimité et il tient à le montrer à chaque fois qu'il a l'occasion de porter le maillot de l'équipe nationale. Preuve en est son entrée en deuxième mi-temps lors du match amical face à la Slovaquie. Grâce à une réalisation de la tête, il a complétement changé la physionomie de la rencontre et permis à ses coéquipiers de remonter l'handicap du but encaissé en premier mi-temps.

Son possible transfert battra tous les records au Maroc

Du haut de ses 182 cm, El Kaâbi est aussi doué pour les balles aériennes, qu’avec le ballon au pied. En témoigne ses neuf réalisations inscrites lors du CHAN. Un record dans l'histoire de la compétition, récompensé par le titre d'Homme de la compétition.

Autre record à venir, le montant d’un éventuel transfert dans les prochaines semaines du sociétaire de la Renaissance de Berkane. Il pourrait battre celui de Bencherki du WAC vers le saoudien Al Hilal, estimé à plus de 6 millions de dollars.

Des clubs européens de prestige se pressent en effet pour El Kaâbi. L'Atlético de Madrid était le premier à solliciter ses services juste après le CHAN. Un choix judicieux alors que son buteur historique, Fernando Torres était sur le départ ; il a officiellement fait ses adieux au public lors de la cérémonie de la célébration de la coupe d'Europa Ligue. Un autre grand club européen est également sur la liste des possibles recruteurs d'El Kaâbi : le turc de Besiktas.  

A quelques jours du premier match face à l'Iran, Hervé Renard sait qu'il a entre les mains un joker et une véritable menace pour les défenses des adversaires. Ayoub El Kaâbi ne demande que du temps de jeu.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com