Politique   Publié

Inédit : Des Marocains réclament le départ d’Akhannouch lors d’une visite royale à Tanger

Temps de lecture: 1'
Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts / Ph. DR.

Présent à Tanger lors de l’inauguration des nouveaux ports de pêche et de plaisance par le roi Mohammed VI, le ministre de tutelle, Aziz Akhannouch, a été accueilli par les riverains d’une manière inhabituelle. Pour la première fois, ces derniers ont exigé son départ du gouvernement en scandant «Akhannouch erhal» (Akhannouch dégage), lors d’un rassemblement d’accueil du roi et des officiels.

Sur les réseaux sociaux, les utilisateurs ayant relayé la vidéo font le lien entre cette manifestation improvisée et le boycott visant les produits de trois grandes entreprises, dont la compagnie d’hydrocarbures Afriquia, tenue entre autres par le ministre.

L’épisode est cependant peu relayé dans les médias, au moment où Aziz Akhannouch en a fait fi, se focalisant surtout sur l’inauguration des ports qu’il a décrits comme «un projet structurel pour le secteur dans la région». Selon lui, cette structure portuaire «contribuera au développement de trois types de pêche (traditionnelle, côtière et haute mer), améliorant les conditions de travail des professionnels du secteur et améliorant la qualité des produits de la pêche».

15 commentaires
Passetonchemin
Date : le 09 juin 2018 à 17h48
Je confirme même un merda avait le pouvoir de mettre quelqu'un au trou.
Citation
imtiyaz à écrit:
. "KLAMAK HOWA LA KBIR " Non... C'est faux ! ça m'arrive de me tromper Mais l'époque de Albassri aucun marocain n'osait lever le petit doigt. Tous ceux qui gouvernaient le pays étaient des rois plus que le roi, y compris le simple soldat deuxième classe. J'ai vécu cette époque au Maroc depuis la mort de Mohamed 5. .
imtiyaz
Date : le 09 juin 2018 à 15h59
. "KLAMAK HOWA LA KBIR " Non... C'est faux ! ça m'arrive de me tromper Mais l'époque de Albassri aucun marocain n'osait lever le petit doigt. Tous ceux qui gouvernaient le pays étaient des rois plus que le roi, y compris le simple soldat deuxième classe. J'ai vécu cette époque au Maroc depuis la mort de Mohamed 5. .
Citation
AigleRoyalair à écrit:
KLAMAK HOWA LA KBIR
AigleRoyalair
Date : le 09 juin 2018 à 15h03
KLAMAK HOWA LA KBIR, Liberation.fr ,revoir le lien précisait clairement que le public marocain de Tanger,Tetouan et Fez avaient accueillis Basri avec des "huées" , Huée ou dégage signifie ce qu 'ils signifie point c'est tout ,n'insistez pas quand cela se base sur l'argument fiable d'une source connue . on fait pas un casting pour le scoop. un peu de maturité pour ce qui est utile et agréable,ce n'est pas ça qui manque,Monsieur, je vous ai dit "klamak howa lakbir " juste pour vous signifier que ça ne fasse ni reculer ni avancer . ----Et je ne rate pas l'occasion pour vous dire ,que le mal ,de cette Omma ,réside dans l' auto-communication , son "art" de vouloir s'approprier ,s'accaparer se distinger en cavalier seul éclaireur... un peu de respect et de savoir faire et surtout de retenu...merci
Citation
imtiyaz à écrit:
. L'article ne dit pas que la population à Tanger criait "Basri dégage" comme tu confirmais plus haut. . .
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com