Menu

Article

Privatisation de Maroc Telecom : volte-face du gouvernement, quelle solution au déficit ?

Après la cession de 20% de la Banque Centrale Populaire et la vente de la Société des Sels de Mohammedia, l’Etat, à la surprise générale, fait marche arrière sur la privatisation des 7 de ses 30% de Maroc Telecom. Cette volte-face relance le débat sur les solutions envisagées par le gouvernement pour sauver les finances publiques dont le déficit ne cesse de s’alourdir.

Publié
La fin de l'année 2011 ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices pour Salahedine Mezouar.
Temps de lecture: 2'

L’Etat marocain devrait conserver ses 30% de parts dans le capital de Maroc Telecom, leader historique du marché de la téléphonie au Maroc. La nouvelle n’est pas encore officielle à l’heure où nous publions, mais elle est déjà confirmée par des sources dans le monde de la finance. En effet, ce vendredi 12 août, les établissements bancaires de la place ont reçu un fax du ministère des Finances leur informant de l’annulation de l’opération de privatisation de Maroc Telecom. Aucune explication n’a été donnée aux banquiers dont certains se plaignent déjà d'être «considèré comme des gamins» par le gouvernement.

Cette privatisation devait concourir, conformément aux dispositions de la Loi de Finances de 2011, à alimenter le Fonds Hassan II pour le développement économique et social ainsi que le Fonds de promotion des investissements souverains (en attente de création). En somme, 8 à 9 milliards de dirhams pour renflouer les caisses de l’Etat dont le déficit ne cesse de se creuser. Selon le Fonds monétaire international, ce déficit devrait s’établir cette année à 5,7% du PIB en raison de plusieurs imprévus, contre 4,5% prévu par le gouvernement.

Contexte difficile

Le renchérissement des prix des matières premières, avec un baril que l’Etat avait calculé à 75 dollars et qui se négocie au-delà des 100 dollars, figure parmi ces imprévus justifiant ce déficit. Les révoltes dans le monde arabe sont également venues assombrir la situation, poussant le gouvernement à faire de lourds sacrifices au niveau national. Près de 4500 diplômés chômeurs ont ainsi été embauchés dans la fonction publique suite au déclenchement des manifestations au Maroc à l’appel du Mouvement du 20 février. Dans sa dynamique de calmer la grogne sociale, le gouvernement marocain a aussi augmenté les salaires des fonctionnaires. Autant de mesures coûteuses qui justifiaient la vente de certains bijoux de la famille pour renflouer les caisses.

Autre souci en perspective, la situation très défavorable sur les marchés internationaux, malmenés depuis quelques temps par la crise de la dette des pays occidentaux. Le Maroc peut difficilement bénéficier de conditions aussi favorables que l'année dernièr lors de l’emprunt obligataire international d’un milliard d’euros, au vu du marasme financier actuel. La situation du marché intérieur n’a rien de réjouissant non plus, caractérisée par un assèchement de liquidités depuis quelques années.

Et maintenant ?

Avec ce nouveau retrait sur la privatisation de Maroc Telecom, le deuxième en moins d’un an, il devient pressant de s’interroger sur la solution envisagée par le gouvernement pour sortir les finances publiques de la léthargie actuelle. Salahedine Mezouar, le ministre de l’Economie et des Finances, dispose-t-il d’un autre joker qui lui permettra de gérer les dérapages budgétaires ? Rien n’est moins sûr. Il risque de vivre une fin de mandat difficile pour boucler son budget 2011. Et la préparation de la Loi de Finances 2012 s'annonce très délicate au niveau des arbitrages budgétaires. Le futur gouvernement aura la charge de gérer cette patate chaude.

déficit
Auteur : CitoyenX
Date : le 15 août 2011 à 16h09
il y a trop de fonctionnaires dans certains administartion, notamment les ministères (haut fonctionnaires).
cahque minister ramène sa bande et les laisse après son départ.

dès qu'il y a des cris devant le parlement : on recrute, sans m^me concours ni annonces légale ....mesure populiste qui coute chère !!

il faudrait réduire l'acht des voitures étrangères, de luxe pour les administrations public : trop de 4x4 avec M rouge et qui circulent m^me le samedi et dimanche (sur les lieux de pic nic) !!

pourquoi ne pas imposer des logans et sandero à toute les administrations poru relancer l'économie nationale et limiter la fuite des devises !! quand tu parst à l'tarnger on limite la sortie de devise, presque on fouie dans tes poche, mais on se permet s'acheter des 4x4, mercedes et japonaises à + 40-50 000€ !!

il faut réduire aussi la décoration excessive des bureaux et salles des des réunions des ministères et grandes administrations (bois précieux, marbres de luxe, etc...),. nous n'avons pas encore les moyens pour ce luxe. bouquet de fleurs (j'ai entendu dire : 30 000 dh/jour dans l'un des ministère : à enquêter)

limiter les frais de missions : les 5 étoiles à paris et New yourk, vol première classe, etc sont horiblemnt chèrs (2-3 étoiles et suffisants dans la plupart des cas). celui qui veut 5 étoiles, paye lma différence de sa poche.

récupérer les taxes : aujourd'hui, les grandes ne payent pas de taxes, y comprsi les grands agriculteurs miliardaires !! c'est injuste ...

L'Argent de l'état n'appartient pas à ceux chargés de la gérer !!

pourquoi ne pas importer le modèle suèdois/norvégien, comme le code de la route. les ministres ont des bureaux très simples, fonctionnels et paient leurs repas à la cantine, et mangent avec leurs collègues er contrôlés sur la moindre dépenses !!

quel sens du civisme et de responsabilité !!

à méditer
Dernière modification le 15/08/2011 16:15
STROP AU GASPILLAGE!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 14 août 2011 à 02h14
La politique étrangère marocaine est excellente, mais il faut dégraisser le surplus des fonctionnaires des affaires étrangères, dont la plupart brillent par leurs absences de leurs postes, incompétents, ou profiteurs et de minimiser les grands voyages 5 étoiles des délégations dont la plupart sont vraiment inutiles.
Dernière modification le 14/08/2011 02:15
qu zvez vous fait tou l ete? : la fourmis de la fontaine
Auteur : parislover
Date : le 13 août 2011 à 10h09
Tres cher Basketteur
( je parle de notre cher ministre de l’économie) regardz votre bilan:

c est un modele exemplaire pour la fontaine
et illustre la fameuse cigale de la fable : la fourmis et la cigale.

durant des années vous et votre gouvernement tenaient des discours d’éloges de vous mêmes ( la cigale a chanté tout l été) et intarissables sur votre politique en vous persuadant
le tube de l'été : super le Maroc est un pays riche qui échappe économiquement parlant a l'ordre mondial.


je vous rapelle la réponse de la fourmis de La fontaine a la cigale ( quant l hivers fut venu) : et maintenant dansez

je vous invite a danser avec
Zniber : Les grandes fermes viticoles qui echappent a toute imposition
je vous rappelle que des milliers d hectares qui ne produisent que du VIN ( chrab) a Meknès échappent a toute imposition

bien sur c est un de vos copains

toute la chaine de transformation et de commercialisation du vin et alcool ne paie pas d impot
ce sont vos copains et partenaires de l ona


votre cher Ami Ketani qui importe sans compter sans aucune taxe et qui contrôle de fait les produits laitiers
ne paie pas le moindre centime a l etat


votre cher Lords ( celui qui a achté un titre de lord anglais ) et qui a pillé le systeme bancaire marocain


Pourquoi le ciment est encore un monopole et echappe a l imposition


et je vous invite cher basketeur qui se veut economiste a me contacter en perso



je vous donne des pistes de revenus fiscaux
La solution
Auteur : abdo447
Date : le 13 août 2011 à 06h15
La solution des pbs des déficit se trouve a l'intérieur du pays!

Faut faire payer les Riches, combattre levasion fiscale, le truchement des bilan comptable, la criminalisation des dessous de table dans les transactions immobilières, l'interdiction des paiements en liquide au delà de certaine somme et en fin combattre l'économie Informelle qui représente plus de 40% du PIB , autant d'argent qui échappe a la fiscalité !!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com