Menu

Sciences Publié

Colombie : Un concours fait gagner un fragment de météorite retrouvé au Maroc

Temps de lecture: 1'
Fragment d'une météorite provenant d'Imilchil, Maroc ./Ph. Juan Diego Soler

Les candidatures pour un concours organisé en Colombie pour faire gagner un bout de météorites retrouvé au Maroc, sont ouvertes, rapporte ce vendredi 25 mai le site colombien El Tiempo

Le «prix Big Bang» récompensera le candidat qui présentera la fiche ou le projet le plus créatif sur 50 scientifiques choisis par le quotidien et qui ont marqué l’histoire dans le domaine de la physique.  Le prix à l'issue du concours est surprenant, le quotidien le souligne : «le vainqueur recevra un prix venu d’un autre monde».

En effet, il s’agit d’un bout de météorite offert par l’un des jurys. L’astrophysicien colombien Juan Diego Soler, explique à El Tiempo, que ce petit fragment provient d’une météorite d’environ 100 kilogrammes, trouvé en 2000 près d’Imilchil (province de Midelt). La météorite appartenait à un marchand local, qui a envoyé un échantillon au docteur Abderrahmane Ibhi de l'Université Ibn Zohr à Agadir.

Ainsi, le scientifique marocain l’identifiera comme étant une météorite de type IIAB composé principalement de fer. Le fragment du corps céleste sera baptisé Agoudal, bien qu’il soit connu sous le nom d’Imilchil. Soler, qui en possède un fragment, précise que l’impact de la météorite aurait eu lieu il y a plus de 40 000 ans. Cependant le scientique explique que cette date n'est pas exacte car, au Maroc, faute de moyen, de matériel de collecte et de documentation, il est très compliqué pour les chercheurs locaux de définir la zone de l’impact et de poursuivre leurs recherches.  

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com