Menu

Sport Publié

Mondial 2026 : Le Maroc redouble d’efforts pour marquer avant le coup de sifflet final

Quelques semaines avant le vote de la Coupe du monde de 2026, le Maroc et les trois nations nord-américaines qui se proposent d'organiser la grand-messe footballistique se précipitent pour obtenir le soutien de plus de pays.

Temps de lecture: 3'
Photo d'illustration. / DR

Le Maroc et les trois pays nord-américains candidats à l'organisation de la Coupe du monde 2026 s'efforcent de séduire plus d'associations de football en Afrique et en Europe avant le jour du vote, le 13 juin prochain.

La candidature du royaume et celle présentée conjointement par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique tenteront, le 31 mai prochain, de décrocher le vote de l'Angleterre en présenant leur dossier respectif devant le conseil d'administration de la Football Association lors de sa prochaine réunion, rapporte ce mardi le bureau britannique de la chaîne de télévision sportive américaine ESPN.

Deux jours avant son grand oral en Angleterre, les chargés de la candidature marocaine iront à la rencontre de huit autres fédérations européennes réunies en Hongrie le 29 mai, poursuit le média américain. Le même jour le Maroc rencontrera des représentants d'Autriche, de la République tchèque, d'Allemagne, de Lichtensein, de Pologne, de la Slovaquie et de la Suisse. Le 4 juin, seulement neuf jours avant le vote, le royaume rencontrera la Fédération de football de Galles (Football Association of Wales).

Le Maroc a déjà présenté son dossier à la Fédération écossaise de football. Son porte-parole a déclaré à la télévision sportive américaine que ses collègues «ont écouté et ont été impressionnés» par les deux dossiers, marocain et nord-américain. «C'est maintenant à notre conseil d'administration de réfléchir», commente-t-il.

Les atermoiements de l'Afrique du Sud

Quant à l’Afrique, le Maroc est toujours incapable de décrocher le soutien de l'Afrique du Sud, qui prétend être une nation influente sur le continent. En effet, à l’instar de l'Ecosse, l'Association sud-africaine de football (SAFA) n'est pas prête à annoncer le nom de dossier qui disposera de son soutien pour l’organisation de la grand-messe footballistique.

«L'image de l'Afrique du Sud en tant qu'influenceur potentiel des votes dans la bataille pour accueillir la Coupe du monde 2026 est soulignée par une course à Johannesburg par des candidats - le Maroc et la candidature conjointe nord-américaine - pour présenter à nouveau leur candidature», écrit lundi le journal sud-africain The Sunday Times.

Selon cette source, le Maroc aurait dépêché une délégation de haut niveau en Afrique du Sud au cours du week-end dernier pour obtenir le soutien de Pretoria. Quelques jours auparavant, le chef de la confédération africaine de football, Ahmad Ahmad s’est rendu à Johannesburg pour convaincre les représentants de l'Association sud-africaine de football.

Jusqu'à présent, la réponse de SAFA a été source de confusion pour les soumissionnaires marocains et nord-américains. Le président de la SAFA, Danny Jordaan avait déclaré aux médias que son pays n'a pas encore décidé de soutenir la candidature marocaine ou non. Seulement, il y a quelques semaines, le même responsable sud-africain promettait à une délégation marocaine, conduite par le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, «d’aider le royaume à vaincre l'offre conjointe nord-américaine», en menant «des actions de lobbying» auprès des responsables africains.

La déclaration la plus récente de Jordaan a été rendue publique seulement quelques jours après que la sortie médiatique de la ministre sud-africaine des Sports, Tokozile Xasa qui avait, elle, été catégorique, soulignant que le pays ne soutiendrait pas le dossier marocain pour des raisons «politiques et diplomatiques». Les relations entre les deux pays étant connues pour être tendues. Le Maroc avait convoqué son ambassadeur à Pretoria en 2004 lorsque le pays de Nelson Mandela avait reconnu la «RASD».

Pour mémoire, toutes les fédérations reconnues par la FIFA seront autorisées à voter le 13 juin prochain en Russie pour choisir le pays qui accueillera le Mondial 2026. Le Maroc a déjà décroché le soutien de plusieurs autres pays d’Europe, d'Asie, d'Afrique et même de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF).

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com