Menu

Article

Palestine : Après avoir boudé la marche du 13 mai, Al Adl Wal Ihsane présent ce dimanche à Casablanca

Casablanca accueillera une marche en faveur de la Palestine ce dimanche 20 mai. La présence annoncée d'Al Adl Wal Ihsane fera, sans doute, oublier la très faible participation à la manifestation organisée le 13 mai à Rabat.

Publié
DR
Temps de lecture: 2'

Une nouvelle marche de solidarité avec la Palestine est prévue, dimanche 20 mai, à Casablanca. L'initiative porte la signature du Collectif Marocain de Solidarité, qui réunit Al Adl Wal Ihsane (AWI), l'USFP, l'Istiqlal, le Mouvement pour la Oumma, parti islamiste non reconnu par le ministère de l'Intérieur, et l'antenne marocaine de BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) et du Collectif Marocain pour la Palestine et contre la Normalisation. Cette dernière entité regroupe 11 associations des droits de l'Homme.

Le PJD et sa matrice, le Mouvement Unicité et Réforme, ont également annoncé leur participation à l'événement. Hier soir et à l'occasion d'une réunion extraordinaire, présidée par le numéro 2, Slimane El Amrani, en l'absence de Saâd-Eddine El Othmani, le secrétariat générale de la Lampe à invité dans un bref communiqué les «membres» du parti et les «sympathisants» à «se mobiliser fortement pour la marche de solidarité avec la Palestine».

Deux absences remarquées

Le 13 mai dernier, à Rabat, le PJD avait organisé, avec le concours du MUR et deux associations pro-Palestine ainsi que les trois formations de la Fédération Gauche Démocratique, une manifestation en faveur de la Palestine. Néanmoins, l'affluence n'était pas au rendez-vous. En effet, au grand dam des organisateurs, seuls quelques centaines de Marocains ont répondu à l'appel.

La participation à la marche de Casablanca sera sans aucun doute bien supérieure. La présence des disciples d'AWI dans ce genre de manifestation est devenue un gage de réussite.

Néanmoins, le mouvement pro-palestinien au Maroc ne sera pas uni. Sur la liste des organisations ayant appelé à la marche de Casablanca ne figurent pas les traditionnels Groupe d'action national pour la Palestine et l'Association marocaine de soutien au combat palestinien. Deux ONG qui ne sont guère en bons termes avec AWI. D'ailleurs, les "Adlistes" leur reprochent de les avoir mis à l'écart de la préparation de certains événements de solidarité avec la Palestine.

Pour rappel, le 20 juillet 2014 à Rabat, Al Adl Wal Ihsane avait réussi à mobiliser plus de 100 mille personnes en faveur de Gaza alors que le même jour, la marche officielle à l’initiative des amis de Khalid Sefiani, et plusieurs partis du gouvernement Benkirane II, n’avait rassemblé seulement quelques milliers de manifestants.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com