Société Publié

Maroc : Les mines de l’Oriental font une nouvelle victime

Temps de lecture: 1'
Bni Tadjite dans la province de Figuig / Ph. DR.

Dans les puits de métaux de Bni Tadjite (province de Figuig), un adolescent de 16 ans est décédé dans la matinée du mercredi. Il accompagnait son père à un site abandonné pour une opération d’extraction, à une profondeur de 30 mètres. Rapportée par Alyaoum24, l’information a été confirmée à Yabiladi par Karima Dabchi, de la section de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) à Figuig.

La militante nous explique que les deux personnes, «issues d’un milieu pauvre», tentaient l’opération «en espérant gagner leur vie». De son côté, Alyaoum24 indique que la pauvreté et le monopole sur le marché des métaux dans la commune rurale de Bni Tadjite (province de Figuig) pousse en effet la population à s’aventurer sans protection dans les puits abandonnés, pour en extraire plomb et zinc.

Les activités économiques de la région se limitent à une agriculture modeste, ainsi que l’extraction clandestine de métaux qui coûtent la vie chaque année à plusieurs personnes, sans que les pouvoirs locaux ne proposent d’alternatives de développement, conclut la même source.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com