Menu

Article

Maroc : L’OCP au coeur d'une tempête sociale

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) domine son environnement international en matière d’exportations de phosphates et produits dérivés. Mais au niveau national, le leader mondial a du mal à assurer une cohabitation pacifique avec les populations riveraines de ses installations dans certaines régions du Maroc. De Khouribga à Safi, point sur la tempête sociale qui entoure l'OCP.

Publié
Lors des affrontements de Safi, lundi 1er août 2011
Temps de lecture: 2'

«Nul n’est prophète dans son pays», a-t-on l’habitude de dire. L’OCP en sait quelque chose. L’office créé en 1920 est le leader incontesté des exportations mondiales de phosphates et produits dérivés. Mais la première entreprise industrielle du Maroc s'est attiré les foudres des riverains dans certaines régions abritant ses sites d’exploitation.

Les récents affrontements à Safi entre de jeunes manifestants et les forces de l’ordre en sont la dernière illustration. A l’origine de ces accrochages qui ont dégénéré et fait des dizaines de blessés, une intervention policière pour mettre fin au blocus de la circulation des trains par des enfants de retraités et d’anciens salariés de l’OCP aujourd’hui décédés. Ces accrochages qui ont plongé certains quartiers de cette ville côtière dans une violence inouïe rejoignent ceux qui avaient précédemment secoué Khouribga.

Cette ville minière est sous tension depuis le début de l’année en raison des fréquents rassemblements que tiennent des riverains des installations de l’OCP. Le 15 mars, la police était violemment intervenue là aussi pour mettre fin à un campement de protestataires. Ces derniers avaient érigé des tentes pendant plus d’un mois devant le siège de l’OCP de Khouribga. Ils fustigeaient, entre autres, l’incorporation au sein de l’Office de nouvelles recrues non originaires de cette région, au détriment des jeunes locaux. Ces échauffourées avaient fait plusieurs blessés, mais sans décourager les protestataires. Le lundi 6 juin dernier, même scénario, toujours à Khouribga. Plus d’une centaine de blessés sont signalés lors d’une manifestation de demandeurs d’emploi à l’OCP.

Offres OCP

Pour calmer le jeu, l’Office dirigé par Mostafa Terrab a tenté de proposer des solutions, tout en reconnaissant qu’il «ne peut pas employer ou fournir des indemnités de formation à tous, au risque de compromettre ses équilibres économiques et financiers, et de mettre en péril sa compétitivité sur le marché international».

C’est dans ce cadre que l’entreprise a lancé le programme «OCP Skills» pour créer 5 800 nouveaux emplois à ajouter à son effectif de plus de 20 000 employés, en donnant bien sûr la priorité à ses «riverains protestataires» et enfants de ses anciens salariés. Ce programme prévoit également 15 000 formations qualifiantes, en partenariat avec l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). L’OCP, qui a enregistré une hausse de plus de 44% de ses exportations au premier semestre de l’année en cours (soit 22,8 milliards de dirhams, contre 15,8 à fin juin 2010) promet également d’appuyer financièrement et techniquement les porteurs de projets créateurs d’emplois.

Ces efforts permettront-ils pour autant de maitriser la situation ? Rien n’est moins sûr. La partie n’est pas encore gagnée. Les derniers événements de Safi viennent de le rappeler.

ocp
Auteur : yalin25
Date : le 12 août 2011 à 10h23
Continuez comme ça les khoribgui et safienni et tous les autres ...
quand vient le tours de Maroc télécom, banque chaaabi, la RAM, OFFICE REGIONAL DE LA MISE EN VALEUR AGRICOLE (on disait nous « Lofice »: maktab gihaoui lil ististmar al fila7i) l'ONE, office national de l’eau potable .....
ce sont pas des ingénieurs, il ne demandent pas des postes d'ingénieur, il demandent du travail c'est tout, c'est leurs droit. donc ne t'inquiètes pas pour ton poste si t'es ingénieur (si tu trouve un poste chez l'ocp car ce n'est pas gagné)
saloprie
Auteur : ichiadmia
Date : le 09 août 2011 à 03h34
Le Maroc ou le gouvernement n'est pas responsable d'employer tous les citoyens, donne moi l'exemple d'un pays qui emploi tous ses citoyens et qui n'a pas de chomage, nommez un seul. chaque paus donne des statistiques juste pour cacher sa face, aux USA on compte commme chommeur par exemple les gens qui sont activement a la recherche d'emploi a une periode donne ce qui ne refleyte pas la realite, on plus la bas les citoyens croient a ce que Kennedy ( je l'ai mal interperete mais le sens est correcte) il leur leur diasit
"regardez ce que vous faites pour votre pays pas ce que votre pays fait pour vous et sa marche encore" et dison que on besoin d'ingenieur qulifie comment peut on embauche un riverain a la place d'un ingenieur?
Je verrai si ça marche !!!
Auteur : berhoc
Date : le 08 août 2011 à 11h31
Tiens, mon père était à l'ONE et je vais voir si je peux hériter son poste. Si non, je manifeste et je peux même faire du vandalisme. Et si un policier ose me toucher ? et bien, je finirai par conclure que le Maroc ne respecte pas les droits de l'homme et le suis tranquille avec mes convictions.
ocp ou pas ocp
Auteur : LeMoroccan
Date : le 08 août 2011 à 07h27
Le chomage au Maroc est le resultat du negligeance comis par notre gouvernement depuis des dizaines d'annees.
Comme on dit si tu pas pas maintenant tu payera plus tard.
l'OCP ne peut absorber le chomage local
Auteur : azed64
Date : le 08 août 2011 à 01h09
Les gens, se trompent, l'OCP ne peut absorber le chomage local, c'est au secteur prive de reagir, dans le de but des annees 70, les gens qui ont un fort portefeuille au maroc ont investit dans le textiles habillement, c'etait l'un des secteur les plus rentables et je sais de quoi je parle vu que je suis dans ce domaine depuis 1987. A la fin des annees 90, ce secteur a connu une crise alors tous ces investisseurs ont laisse tomber ce secteur et fermer leurs usines et ils ont investit dans l'immobilier, c'est sur et ca raporte gros mais ces gens la on oublie qu'ils ont detruits beaucoup de menage et l'etat n'a rien fait pour proteger ce secteur alors on a trouve des milliers de chomeurs dans les rues, qui sont endettes, qui ont des credits et le comble on trouve souvent le mari et la femme qui travaillent dans la meme boite.
Revenons a l'OCP, moi meme, je suis fils d'un pere qui a travaille depuis 1962 au sein de l'OCP, j'ai eu mes diplomes de gestion en 1987, ma soeur plus jeune que moi apres une licence en litterature anglaise et un diplome dans le secretariat, mon petit frere un diplome dans le droit et deux autres soeurs dans l'informatique de gestion apres avec un deug en gestion mais aucun d'entre nous n'a sollicite mon pere alors qu'il avait la possibilite de nous embaucher au sein de l'ocp vu son poste mais wallah on est tous sorti dans le marche du travail nous meme et chacun de nous hamdollah a pu trouver une bonne place et sans ni piston ni rien d'autre.
Ca peut etre la chance mais je vais dire une chose la chance il ne faut pas l'attendre, il faut la provoquer, par des envois de cv , se presenter a des concours,.....
il ne faut pas veiller jusqu'a 3 heures du matin et dormir jusqu'a midi voir plus et dire, je ne trouve pas du travail.
De plus, le maroc a besoin de personnes qualifiees et non pas des gens qui ont quitte l'ecole ou le college sans aucun diplome et dire mon pere a travaille au sein de l'ocp et j'ai le droit aussi, ton pere s'il a travaille a l'ocp alors c'est bien et sa famille a profite des avantages sociaux qu'offre l'office aux enfants de ses employes que ca soit les colonies de vacances, les mutuelles de santes et d'autre alors reconnaissons un peu ce que nous a donne ce grand employeur qui est l'ocp.
Merci l'OCP et je suis fier que mon pere a ete un membre de ce grand office dont je ne garde que des beaux souvenirs.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com