Sport Publié

Espagne : Des athlètes d'origine marocaine suspendus pendant quatre ans pour dopage

Temps de lecture: 1'
L'athlète espagnol d'origine marocaine Ilias Fifa. / Ph. MARCA – El Mundo

L’Agence espagnole antidopage (AEPSAD) a suspendu l’athlète d’origine marocaine Ilias Fifa, champion d’Europe du 5 000 m à Amsterdam en 2016, pour quatre ans, indique le journal El País.  

Ayoub Mokhtar, lui aussi d’origine marocaine et ex-champion d’Espagne du 3 000 m, a également été suspendu pour la même durée, à l’instar de son frère Driss Mokhtar et de l’athlète El Mahdi Lahouifi.

Pour rendre son verdict, l’agence s’est appuyée sur les produits découverts par la police lors de l’opération dite «Chamberí». Selon différentes sources, leurs avocats ont déjà annoncé officieusement qu’ils feront appel.

L’AEPSAD a également décidé de sanctionner pour quatre ans un cinquième homme, l’entraîneur Mustapha Benslimane, considéré par la police comme étant à l’origine de ce réseau de dopage. Cependant, l’Agence n’a pas encore été en mesure de communiquer la décision.

Ilias Fifa, Ayoub Mokhtar et El Mahdi Lahouifi ont par ailleurs écopé d’une amende de 15 000 euros chacun. L’AEPSAD considère en effet qu’ils ont le plus bénéficié de l’usage de ces stupéfiants pour améliorer leurs performances.

En février dernier, El País indiquait que des médecins marocains seraient impliqués dans une affaire de dopage d’athlètes espagnols d’origine marocaine. D’après un rapport de police établi le 25 octobre 2017, des ampoules d’Actovegin 200 mg – dit l’EPO des pauvres – et un flacon d’Evogene 3,3 mg, une hormone de croissance, avaient été retrouvés au domicile d’Ilias Fifa, à Santa Coloma de Gramanet (province de Barcelone).

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com