Menu

Sport Publié

Mondial 2026 : La CAF tente de convaincre l’Afrique du sud de soutenir le Maroc

Temps de lecture: 1'
Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football. / Ph. DR

La Confédération africaine de football (CAF) va tenter de convaincre l’Afrique du Sud, ce mercredi, de voter pour la candidature marocaine à l’organisation du Mondial 2026, indiquent des sources haut placées à Reuters. Cette décision intervient après que l’Afrique du Sud avait menacé de voter pour la candidature tripartite Canada-Etats-unis-Mexique.

Ahmad Ahmad, président de la CAF, devrait ainsi persuader les représentants de la Fédération sud-africaine de football (SAFA) de soutenir la candidature marocaine à Johannesbourg. La semaine dernière, le président de la SAFA, Danny Jordaan, avait déclaré à la presse que son pays n’avait pas encore décidé s’il allait voter ou non pour le Maroc. Plus tôt dans la semaine, la ministre sud-africaine des Sports, Tokozile Xasa, avait affirmé que l’Afrique du Sud n’allait pas voter pour le royaume.

Le 16 avril dernier, Danny Jordaan avait annoncé à la Fédération royale marocaine de football (FRMF), présidée par Fouzi Lekjaa, qu’il «se chargerait personnellement de faire pression» sur les représentants africains avant le vote, pour aider le royaume à battre la candidature nord-américaine. Le choix de l’Afrique du Sud concernant la candidature marocaine est devenu confus pour le royaume, qui tente d’avoir le soutien des pays africains avant le vote prévu le 13 juin en Russie.

«Le vote aura lieu 13 juin à Moscou et nous allons voter selon la décision que nous allons recevoir de la part du Comité exécutif national», déclare Danny Jordaan, contredisant la déclaration de la ministre sud-africaine des Sports. L’Afrique du Sud et le Maroc ne sont pas les meilleurs alliés dans le continent africain. Le Maroc avait rappelé son ambassadeur à Pretoria en 2004, quand l’Afrique du Sud avait reconnu l’indépendance de la «RASD».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com